Nantes Saint-Nazaire, territoire d'expérimentation sur l'alimentation de demain

Startups, leaders de l'agroalimentaire, instituts de recherche, Technocampus Alimentation, Marché d'intérêt national, NantesFoodForum ... la métropole Nantes Saint-Nazaire a tous les ingrédients pour concevoir, produire et tester les innovations alimentaires du futur. Entreprises et laboratoires de recherche seront présents au salon NutrEvent le 22 et 23 octobre prochain.

Troquer son burger-frites pour un steak aux insectes ? Servir des boissons aux microalgues à l’apéritif ? Croquer dans un biscuit Petit Lu quand on est diabétique ? Autant d’innovations alimentaires qui sont actuellement développées par les startups ou les industriels de Nantes Saint-Nazaire. Portés par un écosystème dynamique de laboratoires et de structures innovantes, et la présence des filières d’excellence de la santé et l’agroalimentaire, industriels et chercheurs développent ensemble les nutriments de demain.


A la recherche d’une alimentation plus saine mais aussi fabriquée localement, en circuit court, les consommateurs forcent les industriels à innover. Voici quelques exemples d’entreprises, qui installées à Nantes Saint-Nazaire, innovent dans l’alimentaire, pour proposer des solutions alternatives, produits substituts de repas ou compléments alimentaires à forte capacité nutritionnelle. 


- La startup Fruit Ride vient de lancer des feuilles de fruits 100% naturelles à consommer, issues de l’agriculture biologique, sans sucres ajoutés, colorants, conservateurs ou gélifiants. Déshydratées à basse température, elles conservent mieux la qualité du fruit. Une innovation lancée par un entrepreneur, à fort ancrage local, en partenariat avec les Côteaux Nantais, producteurs de purées de fruits.
- AlgoSource produit des micro-algues, de plus en plus utilisées dans la nutrition. Installée près de Saint-Nazaire, l’entreprise fabrique des compléments alimentaires et des boissons gazeuses de couleur bleu curaçao à base de spiruline, très appréciées des sportifs notamment. Les microalgues constituent avec les protéines végétales et les insectes les trois principales sources d’innovation en termes de gain en valeurs nutritionnelles. 

A la recherche de labellisation ou de validation pour leurs produits innovants, ces startups ont la chance de bénéficier à Nantes Saint-Nazaire d'un gisement d'entreprises de renommée internationale en nutrition-santé.
- Biofortis Nutrisciences : L’entreprise, dont le siège social est à Saint-Herblain à côté de Nantes, met en place des tests sur les laits infantiles, les probiotiques ou les compléments alimentaires en tous genres. « Nos clients viennent de l’industrie agroalimentaire, producteurs d’ingrédients, de compléments alimentaires, mais aussi des groupes pharmaceutiques et des dispositifs médicaux, souligne Françoise Le Vacon, co-fondatrice. Ils ont besoin de prouver que leurs produits ont une efficacité mesurable, un résultat clinique. A la demande d’un industriel, nous pouvons ouvrir et manager des centres d’investigation clinique partout en Europe.».  Une technologie qui nécessite par la suite l’analyse de données et le recours au big data et de plus en plus au machine learning.
- Eurofins Scientific : Fondé et installé à Nantes, le laboratoire d’analyses est leader mondial des tests alimentaires avec plus de 45.000 collaborateurs dans 47 pays et affiche un chiffre d’affaires de 3 milliards de dollars.

Un lieu unique pour l'innovation alimentaire à l'ICO

La nutrition est aussi au cœur de la stratégie de l’Institut de cancérologie de l’Ouest (ICO) à Nantes qui travaille actuellement, avec Elior et l'Institut Paul Bocuse, à la création d'un lieu unique de recherche, d’innovation et d’accompagnement pour les patients atteints de cancer. L’idée est de faire appel à des projets innovants (outils digitaux, living lab, codesign…) pour concevoir de nouveaux projets de recherche, produits ou services et apporter un suivi personnalisé pendant la durée des traitements. 

Technocampus Alimentation, vitrine de l’innovation agroalimentaire

Positionner Nantes comme territoire d’expérimentation de l’alimentation de demain, une priorité que s’est fixée la métropole en 2018. Nantes Saint-Nazaire bénéficiait déjà de tous les atouts pour accompagner les projets sur l’alimentation de demain. Avec près de 800 entreprises, plus de 47.000 salariés et 13 Mds € de chiffre d’affaires, l’industrie agroalimentaire est un secteur majeur de l’économie ligérienne. Et le nouveau Marché d'Intérêt National (MIN) inauguré au printemps 2019.
 
Dernier équipement en date, la plate-forme du « Technocampus Alimentation » inaugurée début 2018. Au cœur du quartier de la Géraudière, au nord de Nantes, le bâtiment flambant neuf propose 2.200 m2 de bureaux, laboratoires et plateforme technique, à deux pas des établissements de recherche de l’INRA (Institut national de recherche agronomique), d’ONIRIS (École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation) et de la Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique.

Des startups au service de l’alimentation de demain

Partenariats scientifiques et techniques, montage de projets structurants, information sur les soutiens publics, … l’objectif du Technocampus Alimentation est de tout mettre en œuvre pour doper l’innovation dans les entreprises pour répondre aux défis de la transition alimentaire. Trois entreprises y ont déjà élu domicile. Weenat, startup de l’agtech, qui vient de lever 2 millions d’euros pour aider les agriculteurs à réduire les impacts sur l’environnement via des capteurs placés dans les champs. Capsulae qui développe des solutions de micro-encapsulation de haute technologie pour la nutrition humaine ou les biotechnologies. Et FoodInnov qui accompagne les industriels dans le développement de leurs innovations alimentaires.

Les défis de la nutrition ? 

Faciliter les synergies entre les entreprises alimentaires, l’enseignement supérieur et la recherche, telle est justement la raison d’être de lassociation Cap Aliment, également locataire du Technocampus Alimentation. « Le phénomène de forte croissance de la population mondiale nous oblige à penser l’alimentation de demain autrement. Protéines végétales, insectes, algues sont des pistes d’innovation pour répondre à ces enjeux, explique Oscar Castellani, directeur opérationnel du programme RFI Food for Tomorrow porté par cette association. A Nantes, dès qu’une entreprise rencontre une problématique de recherche ou a un projet d’innovation, Cap Aliment peut répondre et orienter vers les partenaires adéquats ». Opération «chercheurs en entreprise » chez Tipiak, Les Côteaux Nantais ou Laïta…, formations sur des thématiques précises, etc. "Une mission qui correspond bien à son ambition : Agir ensemble pour l’innovation alimentaire".

NutrEvent à Nantes en 2021

Les événements autour de l'alimentation de demain ne manquent pas à Nantes. Avec les Tables de Nantes du 25 au 29 septembre 2019, où se rassemblent producteurs, restaurateurs, universitaires et citoyens engagés pour deux jours d'échanges autour de la thématique "Manger mieux demain".

Et pour les professionnels, la convention NutrEvent qui se tiendra les 22 et 23 octobre 2019 à Rennes et qui confirme ainsi sa position de leader en tant qu’événement dédié aux rencontres BtoB entre fournisseurs de produits finis (entreprises agroalimentaires et de compléments alimentaires), d’ingrédients, académiques et entreprises de conseil en R&D avec l’objectif d’accélérer les partenariats commerciaux et d’innovation et de développer les produits innovants de demain en agroalimentaire, nutrition et santé. L'occasion de rencontrer tous les acteurs de l'écosystème nantais, dans l'attente de les retrouver pour l'événement NutrEvent à Nantes en 2021.