Numérique : Saint-Nazaire est labellisée "Communauté FrenchTech"

La labellisation FrenchTech de Saint-Nazaire et de la Baule va donner plus de visibilité et accélérer la dynamique sur l'industrie XXL et la Blue Tech.

 

Une longueur d'avance sur la Blue Tech

Plus de 70 acteurs sont récompensés pour leur forte mobilisation au cours des deux derniers mois. C'est une belle reconnaissance pour Saint-Nazaire qui détient déjà une longueur d’avance sur la Blue tech. Avec notamment, en ligne de mire, des innovations dans le domaine maritime, comme la plateforme Algosolis ou le laboratoire GEPEA, reconnus mondialement sur les micro-algues, ou  la plate-forme SEM-REV pour les essais en mer multi-technologies. Et bientôt Blue Lab le premier fablab orientée sur l’économie bleue inauguré au printemps. 

Jouer la carte des "Deep Tech" industrielles

Elle compte maintenant accélérer son positionnement sur les « deep tech », ces innovations de rupture, portés par des entreprises industrielles ou des laboratoires de recherche qui innovent en repoussant les frontières technologiques.La présence de grands donneurs (Airbus, Chantiers navals, IDEA, ...) contribue à l'innovation, et est de plus en plus à l'origine de spin-off. 

Pour encourager l’émergence et la croissance de projets « Deep Tech », quatre programmes se déploient déjà sur ce territoire :
- Maia Mater, camp d’entraînement pour startups ayant un focus sur l'innovations technologique
- Technocampus Smart Factory qui se positionne sur la réalité virtuelle et augmentée
- PLUG IN, un programme de soutien aux startups visant les marchés industriels en partenariat avec Nantes Métropole
- les Audacity Awards qui récompensent chaque année les entrepreneurs innovants et permettent d'identifier les startups à accompagner.

Le Paquebot, "bâtiment totem"

Comme toute ville qui candidate à FrenchTech, Saint-Nazaire aura son lieu emblématique. Lieu d’effervescence et de concentration des énergies, l'étage du "Paquebot", centre commercial situé en plein coeur de ville (photo), sera réhabilité pour accueillir un Fablab, un  incubateur, un espace de coworking et événementiel, mais aussi des surfaces tertiaires pour les startups, et permettre à l'horizon 2021, le transfert de l'école d'ingénieurs du CESI. 

Nombreux sont aussi les espaces de coworking mis à disposition des free-lances ou des nouvelles formes de travail (La Ruche, l’Office-Coffee, le Périscop…)

Des startups dans les starting-blocks

L’émergence de startups de la fintech (Qlara dans l'Assurtech, Livli.fr), la présence de professionnels de la 3D et de la réalité virtuelle (Creasynth, Spectrum), d’acteurs de la communication et du digital (Digital&Co), de startups industrielles souvent spin-off de grands donneurs d’ordre (Geps Techno - lauréat du pass FrenchTech-, fiftytruck, Akrocean, Akajoule, Xsun…) illustrent la dynamique à l’œuvre sur la «WestCoast».

Travailler les pieds dans l'eau sur la "WestCoast" ...

A Saint-Nazaire, on savoure le bonheur de travailler le matin au bureau et l'après-midi, les pieds dans l’eau. Le soir, les entrepreneurs se retrouvent pour un apéro sur la plage organisé par le collectif PlageWeb. Le soleil, la mer, le surf … et la qualité de vie constituent des atouts de taille pour attirer de plus en plus de talents vers Saint-Nazaire.