Akajoule déploie son offre sur les énergies renouvelables depuis Saint-Nazaire

Guillaume Accarion, fondateur d'Akajoule, a choisi d'installer sa startup à Saint-Nazaire. Il soutient aujourd'hui activement la candidature à la labellisation FrenchTech de Saint-Nazaire - La Baule et nous explique pourquoi.


Akajoule est une société de conseil et d’ingénierie en efficacité énergétique et énergies renouvelables. Située dans le quartier des affaires de Saint-Nazaire, près de la gare, elle compte aujourd’hui 15 personnes. Depuis sa création en 2010, elle a mis l’innovation au cœur de son ADN et développe une offre digitale innovante via la plateforme de pilotage énergétique Datajoule.

Véritable outil  de data-management, elle permet de structurer ses données énergétiques et de les partager facilement. Les premières applications sont le pilotage des plans d’actions énergie climat d’une collectivité ou la création d’un tableau de bord énergie pour les entreprises.

Pourquoi avoir choisi Saint-Nazaire pour installer votre activité ? 

Ingénieur chez Areva à Paris, je suis arrivé à Nantes en 2010 avec l’idée d’y monter mon entreprise. Avec mon projet, j’ai obtenu une place en pépinière d’entreprise à Saint-Nazaire, alors que je n’en trouvais pas dans l’immédiat à Nantes. C’était un peu osé à l’époque !

Saint-Nazaire s’est révélé le bon choix à plusieurs titres. J’ai été lauréat de la première édition des « Audacity Awards », et du Réseau Entreprendre Atlantique, ce qui m’a beaucoup aidé.

Comment les acteurs économiques ont-ils été moteurs dans le développement de votre activité ?

Saint-Nazaire compte un nombre important de grands industriels comme Airbus, MAN, le Grand Port Maritime…, qui sont tous engagés dans des démarches de transition énergétique. Ils ont été les premiers à nous faire confiance. Nous avons ainsi contribué au projet de méthanisation menée par la société IDEA conjointement avec  la CARENE - Saint Nazaire Agglo et animé pendant plusieurs années la démarche d’écologie industrielle et territoriale du Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire. A travers nos projets de recherche et développement autour des données énergétiques ou bien encore des smart grids, nous sommes particulièrement actifs sur ce territoire industriel très dynamique.


"Saint-Nazaire est en train de se réveiller très sérieusement ! "

"BlueLab" ouvrira en avril. En quoi ce lieu totem va-t-il propulser l'innovation à Saint-Nazaire ?

Cependant, il reste encore ici à booster l’innovation. Ce que nous allons faire notamment avec l’ouverture du « BlueLab » fin avril. Le « BlueLab » rassemblera un fablab et des espaces de créativité, pour donner  une nouvelle dynamique à l’écosystème des experts de l’innovation et à la candidature FrenchTech.  Les synergies entre entreprises sont déjà très fortes à Saint-Nazaire, nous avons ici une concentration importante d’ingénieurs, de consultants et de techniciens, de laboratoires (IRENA, GEM, GEPEA), d’académiques (CESI, Université de Nantes) et le Technocampus SmartFactory. Nous allons utiliser le levier de cette intelligence collective pour booster les projets autour de 3 axes : les innovations digitales, l’économie circulaire et le prototypage, et faire encore mieux que ce qui existe aujourd’hui. Saint-Nazaire est en train de se réveiller très sérieusement ! 


 > Akajoule recrute un chef de projet à Saint-Nazaire