fifty truck : le BlaBlaCar de la palette marchandise se développe à Nantes Saint-Nazaire

Projet sélectionné par l’incubateur Imagination Machine, fifty truck se sert de l’intelligence artificielle pour mutualiser les capacités du transport routier. Entretien avec Vincent Roux, directeur de fifty truck.

Comment vous est venue cette idée de projet de e-logistique ?

C’est un projet de IDEA Groupe, entreprise de logistique à Saint-Nazaire, qui transporte les marchandises de nombreux clients industriels comme Airbus, STX, Naval Group, etc. Conscient que le digital allait bouleverser le monde de la logistique (e-logistique), le groupe IDEA a engagé une réflexion pendant deux ans qui a abouti à 9 projets, dont celui-ci.
L’idée est partie d’une série de constats. D’un côté, dans le transport routier, la problématique est que 30% à 50% des camions roulent à vide. C’est non seulement une aberration écologique, mais aussi économique. De l’autre, les transporteurs sont en pénurie de chauffeurs routiers et de camions et engrangent des marges ridicules, en raison d’une forte pression du marché. Ils préfèrent rapatrier leurs camions le plus vite possible plutôt que d’en optimiser le chargement. Ils ne mutualisent pas leur capacité de transport. Et c’est une industrie très fragmentée (80% ont moins de 10 salariés).

Comment le digital peut-il donc résoudre cette équation complexe?

Premier outil : nous mettons à leur disposition un logiciel Saas de e-logistique qui, grâce à l’intelligence artificielle, va proposer en temps réel des solutions en analysant les plannings des transporteurs, notamment via des bourses de fret (coutiers), et leur proposer des lots de marchandises à charger. Cela, seule une machine peut le faire en temps réel. Aujourd’hui, une version bêta est en test auprès d’une dizaine de transporteurs dans le grand Ouest et en Rhône-Alpes.
Deuxième outil : nous développons un réseau social de transporteurs pour mutualiser leur capacité de transport et mieux répartir les demandes de livraison.

En quoi l’écosystème de Nantes Saint-Nazaire vous a-t-il aidé à développer votre projet ?

D’abord, nous avons fait partie de la première sélection de l’incubateur Imagination Machine. En septembre 2017, nous avons suivi le programme. Ils nous ont beaucoup aidé à affiner une offre e-logistique en adéquation avec le marché. C’est aussi tout l’écosystème numérique nantais qui nous accompagne sur la méthode à adopter pour avancer de manière agile dans notre projet. Nous profitons de l’expérience de startups comme iAdvize ou Lengow qui sont passées par des phases de développement similaires. C’est d’autant plus important que nous sommes sur un marché réticent au changement.
L’avantage, c’est qu’à Nantes Saint-Nazaire, les portes s’ouvrent plus facilement qu’ailleurs. Les transporteurs et les industriels (Lacroix, Côteaux Nantais…) sont très intéressés à l’essor des nouvelles technologies sur leur secteur. Tous les acteurs travaillent dans une dimension du collectif qu’on ne trouve pas ailleurs.
Nous avons aussi des discussions avec les grandes écoles, nombreuses à Nantes Saint-Nazaire, dont l’école des Mines, qui est dotée d’une spécialité en logistique. Nous attachons une attention particulière au lien entre les entreprises et la recherche fondamentale.  


"A Nantes Saint-Nazaire, les portes s’ouvrent plus facilement qu’ailleurs."

Comment voyez-vous votre développement à Nantes Saint-Nazaire?

Actuellement, nous sommes 4 (dont 2 développeurs en Laravel) et avons pris des bureaux à la Cantine numérique, où nous profitons de l’effervescence des startups. Nous visons un objectif de 10 personnes pour la prochaine étape que nous espérons amorcer à fin octobre et 70 à terme. La grande majorité des transporteurs sont situés dans l’ouest de la France. Mais notre marché est national voire international. Dans les semaines à venir, il nous faudra convaincre les transporteurs de l’opportunité que cette nouvelle technologie représente pour eux, alors qu’ils la perçoivent encore trop souvent comme une menace. Car fifty truck, c’est, comme son nom l’indique, le moyen d’optimiser ensemble, à 50/50, le transport des marchandises.


Site internet : https://www.fiftytruck.com/