iAdvize, fleuron de l’économie numérique nantaise, prend ses quartiers à Euronantes

Depuis sa création en 2010, iAdvize, la startup nantaise devenue aujourd’hui leader européen du marketing conversationnel, ne cesse de faire parler d’elle. De levées de fonds régulières en recrutements massifs, elle connait une constante croissance qui lui vaut d’être devenue l’un des fleurons du territoire nantais. A l’occasion de son arrivée dans ses nouveaux bureaux de 3 500 m² sur Euronantes, nous avons rencontré son VP marketing, Maxime Baumard.

iAdvize a été créée à l’initiative de Julien Hervouët et Jonathan Gueron il y a à peine dix ans. Aujourd’hui, elle représente l’une des plus belles success stories nantaises. Comment expliquez-vous ce succès ?

Maxime Baumard : Deux éléments contribuent fortement au développement d’iAdvize. Le premier réside dans notre offre, qui, s’appuyant sur le contact humain, a représenté un véritable bouleversement sur la toile, un nouveau mode de communication entre une entreprise et son client. La qualité des intervenants, véritables passionnés, participe également à l’engouement pour notre solution. Elle nous a notamment permis la création d’une communauté d’experts, que nous avons baptisée ibbü.

Et puis notre mode opératoire fait le reste : la créativité et l’implication des collaborateurs ainsi que le côté très visionnaire de notre CEO permettent cette constante évolution. Car la richesse d’iAdvize, c’est aussi la diversité de ses profils, ne serait-ce que par leur pays origine : 12 nationalités sont représentées au sein de nos équipes !

Vous êtes installés dans vos nouveaux locaux dans le quartier d'affaires Euronantes. Une nouvelle étape dans votre développement ?

En effet, outre la nécessité d’adapter nos bureaux à notre croissance, nous souhaitions, à travers ce nouvel aménagement, illustrer l’ADN de notre entreprise et l’incarner pleinement : le travail en mode collaboratif.

Ici, tout est propice à l’ouverture, au partage et à la mobilité des collaborateurs. Les espaces ouverts côtoient plus de trente salles de réunion qui favorisent le travail en mode projet. Et deux espaces événementiels ont été créés : « le Square », lieu d’ouverture comportant plusieurs espaces conviviaux pour les salariés, et « l’Agora », un espace de prises de parole, dédié aux événements internes, ou même externes pour lesquels iAdvize est partenaire.

Et puis la localisation du quartier d'affaires Euronantes, proche de la gare Sud, nous permet une ouverture sur nos bureaux étrangers, puisque nous sommes implantés dans quatre pays européens ainsi qu’aux Etats-Unis (à Londres, Düsseldorf, Madrid et Boston).

De quelle façon Nantes Métropole a-t-elle, selon vous, participé à votre développement ?

L’une de nos principales préoccupations est d’attirer et recruter des talents. Notamment, d’ici la fin de l’année 2018, une quarantaine de collaborateurs viendront nous rejoindre, ici, au sein de notre « QG ». Et en cela, l’attractivité nantaise nous aide beaucoup. Que ce soit sur la qualité de vie ou la présence d’écoles internationales, nous ne manquons pas d’arguments.

Nous travaillons aussi en lien étroit avec les établissements d’enseignement supérieur locaux, que ce soit pour des stages, des recrutements et de notre côté, nous intervenons pour donner des conférences sur nos métiers auprès de leurs étudiants.

Notre intégration à l’écosystème numérique local est également primordiale pour nous et nous souhaitons apporter notre pierre à l’édifice en proposant, par exemple, une action de mécénat de compétences. Une opportunité supplémentaire pour nous de nous ouvrir vers l’extérieur.

Chiffres-clés :

  • 220 collaborateurs
  • 600 entreprises clients, présentes dans 60 pays
  • 30 entreprises clientes dans la région nantaise


En savoir plus : www.iadvize.com