Rob Spiro : "A Nantes, l'esprit de Jules Verne souffle sur le numérique"

Dans une vidéo, l’Américain Rob Spiro, fondateur d’Imagination Machine, se félicite d'avoir fait le choix de Nantes pour implanter son accélérateur de startups. Le second appel à projets pour le printemps 2018 est ouvert.

Nouvel appel à projet au printemps 2018

Six mois après le lancement d’Imagination Machine, l’entrepreneur californien Rob Spiro poursuit sur sa lancée. Il vient de lancer un second appel à candidatures pour la sélection de nouvelles startups à Nantes au printemps 2018. Les entrepreneurs ont jusqu’au 21 janvier 2018 pour répondre aux deux programmes : « Startup » et « Studio ». « Trois startups et six entrepreneurs feront l’objet d’une sélection pour une session de 3 mois », annonce Anne-Gaëlle en charge de la communication.

Premier bilan positif

Le premier bilan est prometteur. Quatre startups (Blind Valet, FiftyTruck, ViteMonMarche et Jho) ont profité de l’accompagnement et du réseau de Rob Spiro pour accélérer leur développement. Côté « Studio » - programme dédié aux entrepreneurs-, « l’expérience a montré que la période de 3 mois était trop juste et qu’il leur faudrait 3 mois de plus pour être sur une bonne rampe de lancement. Pour ce programme, un entrepreneur arrive seul avec son talent et à nous de monter l’équipe, de créer l’émulsion. Nous allons donc les garder jusqu’en décembre voire quelques mois de plus ».

"Combiner les ambitions de la Silicon Valley avec le style français"

L’entrepreneur de la Silicon Valley arrivé à Nantes il y a un an et demi est enthousiaste. « En six mois, nous avons construit une entreprise et un programme qui, selon nous, est unique au monde : Imagination Machine combine les ambitions de la Silicon Valley avec le style français », se félicite-t-il sur linkedin.

Rob Spiro se félicite d’avoir fait le choix de Nantes pour implanter son accélérateur. "Il y a ici une incroyable communauté d'entrepreneurs à Nantes, un écosystème numérique dynamique et puissant", souligne Rob Spiro, dans la vidéo réalisée par l'agence Nantes Saint-Nazaire Développement, en charge de l'implantation des entreprises à Nantes Saint-Nazaire. 

"Une condition : avoir l'esprit nantais"

Lors de la première session, une centaine de candidatures est arrivée de partout dans le monde, d'Inde, du Chili, de Norvège, de Suède, et le programme se déroule principalement en anglais.  "Mais dans nos critères de sélection, nous demandons aux candidats d'adhérer à trois valeurs qui correspondent à  "l'esprit nantais" : la communauté, l'art et la culture, et le développement durable", précise la porte-parole.

Un esprit nantais que Rob Spiro définit si bien dans l'interview accordée à Nantes Saint-Nazaire Développement.  « L’esprit nantais, c’est l'esprit que j'ai trouvé en arrivant ici : un esprit dynamique, énergique, créatif, imaginatif - d’où le nom d’Imagination Machine. Un esprit de Jules Verne que l’on trouve dans le numérique, mais aussi dans l’art, la culture (les Machines de l'île, le Voyage à Nantes). Les gens à Nantes ont des valeurs, ils sont soucieux de la protection de leur environnement ».