Startups : Plus de 80 millions d'euros levés en 2020 à Nantes

Malgré la crise sanitaire, l’année 2020 aura été un bon cru pour l’écosystème startup nantais, avec des levées de fonds dans des secteurs aussi divers que le numérique, la santé ou les énergies nouvelles.

En 2020, les startups nantaises ont engrangé un total de 83 millions d'euros pour 28 opérations. Un montant qui s'inscrit dans la moyenne enregistrée ces dernières années, et fait suite aux 99 millions d’euros levés en 2019, 121 millions d’euros levés en 2018 et 96 millions d'euros levés en 2017, selon les chiffres communiqués par la Cantine Numérique de Nantes.

"En 2020, on a vu un léger recul des investissements, mais ils demeurent toujours très supérieurs à ce qu'on observait il y a 4 ou 5 ans. Dans un contexte forcément très particulier, l'écosystème nantais a fait preuve d'une belle résilience", souligne Adrien Pogetti, directeur de la Cantine numérique de Nantes


Owkin, spécialisée dans l’intelligence artificielle appliquée à la recherche médicale, a levé 25 millions d’euros en mai 2020. Objectif : continuer à enrichir son catalogue de modèles à destination de ses clients et augmenter le nombre de partenariats avec les grands hôpitaux et institutions académiques.

La startup Lhyfe, acteur de l’hydrogène vert a levé 11 millions d’euros, ce qui va lui permettre de construire sa première usine d’hydrogène verte. La start-up entend par ailleurs profiter de la grande synergie entre cette solution technologique et les parcs éoliens en mer : Lhyfe ambitionne l’ouverture d’une première plateforme productrice d’hydrogène dès 2025.

La biotech Xenothera a rassemblé un montant de 7,8 millions d’euros afin de soutenir le XAV-19, le traitement anti-COVID-19 de XENOTHERA, destiné aux patients au début d’hospitalisation.

Beekast, le spécialiste français de l’animation de réunion a réalisé en janvier 2020 une levée de fonds de 5 millions d’euros. Beekast compte une cinquantaine de collaborateurs, et 3 millions d’utilisateurs à travers 100 pays et plus de 2000 entreprises clients de tous secteurs.

Shopopop a bouclé une levée de fonds de 4 millions d’euros en janvier 2020 avec l’ambition de conquérir l’Europe sur le marché de la livraison collaborative. Pendant la crise sanitaire, la startup a été reconnue service d’utilité publique, les particuliers-livreurs de Shopopop étant habilités à profiter de leurs déplacements dans les supermarchés ou dans les Drive pour y récupérer les courses de leurs voisins et les déposer devant le seuil de leurs domiciles.

La startup Nextflow Software, spin-off de l’Ecole centrale et experte des logiciels de simulation liés à la dynamique des fluides complexes, a levé 3 millions d’euros en octobre 2020. Objectif : accélérer son déploiement commercial, notamment à l’international.


A noter, parmi les autres levées de fonds, celles supérieures à 1 million d’euros : AbolerisPharma (2,5M€), Avoloi (2,5M€), Jho (2 M€), Mr Suricate (2 M€), Néosylva (2M€), Ecovélo (2M€), BeemEnergy (2M€), Bhealthcare (1,5M€), Naoden (1,6M€), HuddleCorp (1,5M€), BoostMyMail (1M€), LiveTonight (1M€)