MIPIM 2018 : Top 5 des grands projets urbains à Nantes Saint-Nazaire

Du 13 au 16 mars 2018, la métropole Nantes Saint-Nazaire présente ses grands projets urbains au salon international de l'immobilier MIPIM à Cannes. L'occasion de revenir sur 5 grands projets.

1-L’île de Nantes, pièce maîtresse du grand cœur métropolitain

Ancienne friche industrielle, l'Ile de Nantes est l'une des plus vastes opérations de réhabilitation urbaine en Europe. Elle entre dans la 3è phase de son aménagement, portée par la nouvelle équipe d’architectes et paysagistes Jacqueline Osty et Claire Schorter pour une durée de 8 ans (2017-2025).
Au programme : le transfert du Marché d’Intérêt National (MIN) prévu en 2018 et l’arrivée du nouveau CHU qui donnera naissance d’ici 2026 au Quartier de la Santé sur 225 000 m², pour un investissement estimé à un milliard d’euros. Également, en phase d’achèvement d’ici 2019, le Quartier de la Création, creuset et pôle d'excellence européen dans le domaine des Industries Culturelles et Créatives.
D’ici 2037, ce secteur de l’Île de Nantes proposera un total de près d’1 million de m² constructibles dont  416.000 m² de logements, 138.000 m² de bureaux, 79.000 m² d’activités et commerces, 40.000 ² d’équipements et 275.000 m² pour le CHU.

2- La future gare multimodale de Nantes ouverte sur la ville

Dessinée par Rudy Ricciotti, l’architecte du MuCEM à Marseille, la future gare multimodale de Nantes verra le jour fin 2019. Située entre le nouveau quartier d'affaires Euronantes (600 000 m² de bureaux) et le Jardin des Plantes, elle disposera de commerces et de nouveaux espaces d’accueil. A l’horizon 2030, le trafic dans cette gare devrait passer de 20 à 25 millions de voyageurs par an. Le projet représente un investissement  de 58,9 M d’euros.

3- Bas-Chantenay, place à la mixité

Le quartier du Bas-Chantenay sera le cœur d’une opération de renouvellement urbain de 150 hectares  qui seront régénérés pour accueillir de nouveaux emplois dans les industries maritimes, créatives, culturelles et numériques. Objectif de l’urbaniste Bernard Reichen : concilier habitat et industrie en permettant la réalisation de 1000 logements.
Véritable fil rouge de la ville de demain, ce quartier accueillera en 2022 "l’Arbre aux Hérons", un projet artistique extraordinaire mené par les Machines de l'ile : un arbre monumental culminant à 35 mètres de haut face à la Loire et capable d'accueillir 400 personnes sur ses 22 branches.

4- « Habiter la Loire » à Pirmil-Les-Isles 

L’enjeu pour l’urbaniste Frédéric Bonnet est d’inventer au sud de Nantes de nouveaux paysages urbains pour habiter la « ville-nature », où l’eau devient un atout pour l’innovation architecturale et urbaine, avec de nouveaux panoramas sur le fleuve. Au cours des 25 prochaines années, ce quartier intégrera 5.000 nouveaux logements,  55.000 m² dédiés aux  activités économiques sur une superficie de 150 hectares.

Pour Johanna Rolland, «Nantes accélère et assume son ambition : au travers de ces trois grand projets, l’enjeu est de remettre la Loire au cœur de la Métropole, donner plus de place à la nature en ville, affirmer nos différences et notre identité, créer un nouvel imaginaire urbain. C’est tout le cœur de la métropole qui se retourne vers la Loire ! »

5- Saint-Nazaire dévoile son nouveau visage 

Place du Commando, Aquaparc, réaménagement de la zone portuaire, etc., Saint-Nazaire inaugure dès 2018 de grands projets urbains. Et ce n'est que le début ! > Découvrez les projets de Saint-Nazaire


Rencontrez les acteurs de la métropole au stand P1/A1. Vous souhaitez prendre rendez-vous ? Contactez-nous dès aujourd'hui