Le Monde d'Aujourd'hui : "Encourager une mode circulaire"

Passer le cap de la crise, se remettre à l’ouvrage, reprendre une vie quasi normale, mais sans oublier de tirer les leçons de cet épisode inédit. Le Palace en partenariat avec l’agence Nantes Saint-Nazaire Développement et Maddyness ont voulu donner la parole aux hommes et aux femmes qui entreprennent pour sonder leurs visions et interrogations face à un contexte plus incertain que jamais. Dix tribunes libres sans figure imposée, pour prendre le temps de penser et de s’exprimer sur ce “nouveau” monde d’aujourd’hui seront publiées sur ce site chaque lundi et jeudi.

#5 Le Monde d'aujourd'hui vu par Nicolas Rohr, co-fondateur de FAGUO, prêt-à-porter éco-responsable


Cette crise sanitaire nous a plongés dans un moment propice à la réflexion. Cette pause forcée a fait l'effet d'un véritable "restart thinking" sur ce que nous voulons pour notre planète. Elle a littéralement accéléré notre envie d'agir. En deux mois, nous avons gagné deux ans.

Ne pas renoncer à nos choix RSE

Pionnière dans la conception d'un vestiaire carbone positif depuis 10 ans, nous sommes convaincus chez FAGUO que l'industrie de la mode et beaucoup d'autres secteurs peuvent saisir au vol cette opportunité pour muer plus rapidement.
Plus que jamais, le monde prend conscience que la tendance générale doit changer en s'engageant contre le dérèglement climatique. Il est réellement possible d'émettre moins de CO2 en redémarrant sur des bases plus saines. Notre planète est unique, n'a pas de nationalité et doit être préservée partout. Aucun compromis n'est possible. Plus que jamais, il ne faut pas renoncer à nos choix RSE à l'heure où une crise économique se dessine.

La marque de demain ne fait pas de compromis entre économie et environnement. Elle combine des problématiques d'entreprise à but lucratif tout en résolvant celle du dérèglement climatique pour sauvegarder la planète.

Quel rôle pour les boutiques de demain ?

Pour garder ce cap, il faut bousculer nos modèles. Chez FAGUO, cette période nous a poussés à réfléchir sur le rôle des boutiques afin qu'elles encouragent une mode plus circulaire. Comment peuvent-elles illustrer toute la complexité de notre monde ?

À ce titre, nous avons créé une notation "Boutiques de demain" au sein de notre réseau de 25 boutiques afin de les challenger et les évaluer sur leur capacité à répondre à 5 critères pour une mode plus circulaire dont l'impact sur la planète est moindre. Proposent-elles des collections responsables, en matières recyclées pour émettre moins de CO2 ? Favorisent-elles la réutilisation des pièces textiles ? Proposent-elles la réparation, le recyclage  ? Sont-elles alimentées en énergie renouvelable ?
En proposant un service de seconde main, la boutique FAGUO de Bordeaux est devenue, à sa réouverture, la première à remplir les 5 critères des Boutiques de demain. L'objectif est maintenant de généraliser ce modèle à toutes les boutiques FAGUO qui ont déjà le point commun de proposer un vestiaire dont 65% des produits sont conçus à partir de matières recyclées.

"Nous devons être le changement"

FAGUO a encore beaucoup de limites et toujours une large marge de manoeuvre. Pour autant, il faut accepter que notre transformation soit progressive pour que chaque action positive pour l'environnement reste ancrée profondément dans nos quotidiens. Soyons optimistes. Nous devons être le changement que nous voulons voir dans ce monde.

> En savoir + sur Faguo, prêt-à-porter éco-responsable


Retrouvez les autres tribunes de la série "le Monde d'Aujourd'hui" en partenariat avec Le Palace

- "Acheter et vendre mieux" par Antoine CHEUL de Shopopop

- "Travailler ensemble et mieux" par Clément GUILLON de Verteego

- "Aller plus loin pour être plus solidaire" par Dorothée BARTH de Jho

- "Acheter d'occasion pourrait devenir le mode de consommation privilégiée" par Marie de Longvilliers de Il était plusieurs fois