Les entreprises de Nantes et Saint-Nazaire se mobilisent contre le coronavirus

Pour lutter contre le coronavirus, le gouvernement a lancé un appel à la mobilisation aux startups et aux entreprises innovantes pour proposer gratuitement leurs services afin que le pays ne s’arrête pas totalement. Un appel reçu 5/5 à Nantes et dans sa périphérie (liste non exhaustive).

Dans la santé

  • Un respirateur artificiel a vu le jour le 20 avril, suite à « une extraordinaire collaboration » des acteurs publics, universitaires et privés à Nantes. Il aura fallu à peine un mois au collectif nantais "Makers for Life" pour mettre au point le « MakAir » qui pourra être utilisé dans les établissements hospitaliers français notamment. Des imprimantes 3D ont été utilisées pour la conception et le prototypage, tandis que la production relèvera d'un processus industriel pour répondre aux exigences réglementaires.
  • La biotech nantaise XENOTHERA annonce le 15 avril la signature la signature d’un accord en vue de la production du premier lot clinique d'anticorps XAV-19 par le laboratoire LFB pour le traitement des infections graves du COIVD-19. Son appel à lever des fonds a permis de récolter 300.000€ (dont 200.000€ de la région Pays de la Loire).
  • Le CHU de Nantes a été sélectionné pour participer aux trois protocoles de recherche nationaux concernant le Covid-19, coordonnés par REACTing, un consortium multidisciplinaire mis en place par l’Inserm pour faire face aux crises sanitaires liées aux maladies infectieuses.
  • DIVOLUCI met à disposition son application gratuitement pour la gestion du COVID-19. Divoluci a été adopté pour la HAD Nantes et Région (Hospitalisation à Domicile) pour accélérer le retour à domicile des patients Covid-19 en sortie de CHU.
  • VALWIN propose à toutes les pharmacies de France de profiter gratuitement de leur service de scan d'ordonnance en ligne.
  • TEAM OFFICINE, plateforme d’emplois en pharmacie, s'ouvre gratuitement à toutes les pharmacies pour gérer leurs besoins en personnel en cette période de crise.
  • La startup de e-santé KIPLIN propose des défis santé #restezchezvous via son application d’activité physique et de prévention santé avec un classement de toutes les équipes participantes à la fin de la semaine !
  • EUROFINS, groupe de bioanalyse nantais, développe une solution pour détecter la présence de coronavirus sur les surfaces. Ce kit sera utilisé par plusieurs centaines de laboratoires dont dispose Eurofins à travers le monde.
  • INOVALYS a été habilité par le gouvernement à produire les tests de dépistage du COVID-19. Le GIP, qui compte 220 collaborateurs à Nantes, a effectué les validations nécessaires et est prêt à effectuer ces tests depuis le jeudi 16 avril.
  • La société Move & Rent, actrice de l’économie circulaire spécialisée dans la location de mobilier neuf, meuble gratuitement des appartements pour les soignants.
  • La startup de e-santé WELLO, plateforme numérique qui permet d’organiser et coordonner la vie à domicile des personnes en perte d’autonomie, met en relation des bénévoles avec les aidants pour le soutien téléphonique et l’aide aux courses.
  • La startup BENEVOLT, qui met en relation des retraités actifs et les associations pour des missions de bénévolat régulières ou ponctuelles, ouvre sa plateforme à tous pour des missions de télébénévolat, en lien avec la plateforme gouvernementale de la réserve civique citoyenne.
  • L'appli "lits-reanimation.com" est un service gratuit de recherche et offre de lits en réanimation destiné aux établissements de santé, permettant ainsi de s'affranchir de la complexité des filtres administratifs. Un site et une appli proposée par des 3 développeurs nantais.

Dans le numérique  

  • Shopopop, la plateforme nantaise collaborative de livraisons entre particuliers est référencée par le gouvernement comme l'une des 3 offres de livraison des produits alimentaires en France pendant le confinement.
  • L'ESN Syd basée à Saint-Herblain (210 salariés) met à disposition gratuitement pour les hôpitaux son logiciel Speakylink qui permet aux médecins d'échanger avec les patients confinés par vidéo.
  • iAdvize acteur du marketing conversationnel, propose aux secteurs du tourisme et du transport, plus touchés par la crise, de déployer un chatbot gratuitement afin d’optimiser le service client.
  • Le Nantais Beekast qui édite un logiciel d'aide pour les réunions de travail met sa plateforme à disposition des entreprises gratuitement pendant 3 mois.
  • Solution digitale de la supply-chain, Shiptify met à disposition gratuitement une version "Quick Start" de sa plateforme de pilotage transport.
  • Mobidys met gratuitement à disposition des élèves et enseignants la bibliothèque Sondo jusqu'à la reprise des cours (catalogue de livres, classiques et jeunesse, l'audio des manuels scolaires, etc.)
  • Beesbusy se mobilise pour accompagner gratuitement les entreprises dans la mise en place du télétravail (tâches, plannings, communication). Pour en profiter, il faut les contacter directement par mail covid@beesbusy.com.
  • CleverConnect basé à St-Herblain met à disposition sa solution d'entretien Visiotalent Live gratuitement pendant toute la période du confinement. Cet outil permet aux entreprises de maintenir leur activité de recrutement et suivre les process sans avoir à installer de logiciel et de manière collaborative.

Les créatifs apportent aussi leur soutien

  • Le graphiste nantais Mathieu Haas rend hommage au corps médical avec son émouvant dessin d’une infirmière transportée sur la trompe de l’Eléphant (dessin ci-dessus).
  • La startup Irys immortalise en photos gratuitement les actions mises en place par les entreprises pour répondre aux nouvelles urgences.
  • La Pompadour met gracieusement son savoir-faire de production de films d’animation en vulgarisation scientifique, prévention sanitaire et communication auprès du grand public à la disposition des services de santé. 

Dans l’industrie


  • Le Pôle EMC2 recense tous les équipements d'impression 3D pour potentiellement imprimer des masques, valvules, respirateurs, etc.
  • La communauté des Makers de Saint-Nazaire se mobilise aussi par le biais de l'association "A vos soins" pour fournir des masques en impression 3D aux infirmières.
  • L’industriel nantais Europe Technologies relance la fabrication d'équipements nécessaires à la production de masques
  • L'industriel ARMOR collabore avec l'Université de Nantes pour fournir des visières de protection pour le CHU de Nantes et l'AP-HP. L'objectif est de fournir 1000 unités par jour et de mettre les patrons en open-source.
  • L’école Centrale de Nantes a mis en route ses imprimantes 3D pour fournir des visières à toutes les personnes dans le milieu médical, les commerçants, les enseignants, les industriels qui en ont besoin.
  • Une poignée de porte qui s'ouvre avec les pieds afin de limiter la propagation du virus vient d'être inventée par deux Nantais. Plus d'informations sur https://www.lapoigneepropre.fr/.
  • Sans oublier les entreprises qui se lancent dans la production de gels hydroalcooliques comme Christeyns ou Lips France, entreprise de e-liquides de vapotage.


Découvrez les aides aux entreprises mises en place par les collectivités

L'article sera mis à jour régulièrement - Dernière mise à jour 29/04/20 - 15h

Faites-nous connaitre les initiatives des entreprises du territoire, en écrivant à invest@nantes-saintnazaire.fr