Le sport bat plus fort à Nantes Saint-Nazaire

Que ce soit sur l’eau, sur terre ou dans les airs, en salle ou en extérieur, tout est fait à Nantes Saint-Nazaire pour favoriser la pratique sportive. Pour le plus grand bonheur de tous les licenciés (25 600 à Saint-Nazaire et plus de 63 000 à Nantes), sportifs de haut niveau, sportifs du dimanche ou simple spectateur…

Une ambition forte pour le sport de haut niveau

Ici, tout est fait pour encourager le sport de haut niveau. Dans le cadre de sa politique d’attractivité, Nantes Métropole a engagé une démarche volontariste autour du sport de haut niveau : plan de soutien aux nombreux clubs évoluant dans les sphères nationales et européennes et auprès de sportifs de haut niveau ; accueil de grands événements dans des équipements sportifs plébiscités par le mouvement sportif. Le Palais des sports de Beaulieu a été nouvellement rénové et agrandi, de même pour la salle sportive métropolitaine à Rezé achevée en 2015 ou encore le hall XXL d’Exponantes à la Beaujoire. Du côté de Saint-Nazaire, la collectivité renouvelle son engagement auprès de neuf clubs de haut niveau dans une convention triennale.


A l’agenda de Nantes Saint Nazaire, de très grands événements raviront les amateurs. Au programme de la rentrée de septembre, l'Euro de volley, l'Euro de tennis de table et l'Open international de squash, ce dernier ayant lieu dans le Château des Ducs de Bretagne. Puis la Coupe du monde de rugby en 2023 et les matchs de foot des JO 2024.

Le littoral n’est pas en reste avec, à Pornichet, des courses nautiques de grande envergure, telles que la Select 6.50, la Solitaire du Figaro ou encore les Internationaux de France de Match Racing qui réunit les meilleurs mondiaux et des grands noms de la voile française et internationale.

Du sport pour tous à Nantes

Avec plus de 120 disciplines sportives proposées à Nantes, chacun peut accéder à une pratique sportive près de chez soi, dans les meilleures conditions possibles, quel que soit son niveau, grâce à de nombreuses infrastructures (clubs nautiques sur l’Erdre, piscines, stades, complexes multisports…).

Entre 2014 et 2020, 45,5 M€ ont été investis dans le patrimoine sportif de proximité nantais. Et d’ici à 2023, de nouvelles opérations sont programmées, telle la construction d’un nouveau gymnase Leloup-Bouhier ou d’une nouvelle piscine municipale à l’emplacement de la tribune ouest du Stade Marcel Saupin. Au-delà des investissements, des actions concrètes sont mises en place pour un égal accès à la pratique sportive, telles la Carte Blanche, une aide financière accordée sous conditions de ressources pour adhérer aux clubs et associations, des tarifs accessibles à certains équipements, voire la gratuité de certaines activités, comme l’apprentissage gratuit de la natation pendant les vacances scolaires.
Aujourd’hui, à Nantes, 1 pratiquant sur 2 n’est pas licencié : vélo, randonnée, fitness, course à pied, roller… Nantes favorise cette évolution sociétale de la pratique sportive libre en proposant des aires de street work-out, plateau sportif en libre accès et même un mur d’escalade dans le futur Jardin extraordinaire !


Ça bouge aussi à Saint-Nazaire !


A Saint-Nazaire, ce sont plus de 75 disciplines sportives qui sont proposées. L’Aquaparc a ouvert l’an dernier, avec ses 5 bassins, son espace détente et son toboggan à 4 pistes. La plaine des sports Léo Lagrange fait l’objet d’un réaménagement global de ses équipements avec, notamment, des playgrounds de pratique libre (salon de musculation en plein air, Parkour Park, terrain de basket, de beachvolley, de badminton, etc.).


Les amateurs de sport nautique ou de pêche en eau douce seront ravis avec la mise en œuvre du futur bassin de plaisance en centre-ville, le déploiement d’une base nautique en mer et le renforcement des bases du Bois-Joalland. Des « Rendez-vous du sport » ont été organisés pour que chacun contribue à bâtir une feuille de route sportive au plus proche de ses attentes.

Un nouveau canal pour les créations d'entreprises

Le dynamisme sportif de Nantes Saint-Nazaire attire de nouvelles entreprises liées à l’économie du sport. A Nantes, l’UCPA projette d’aménager prochainement un grand parc d’activités multisports au centre-ville de Nantes, sur 3 000 m2 et d’établir son siège interrégional. Fizix, une société parisienne fondée en 2007, vient de poser ses sacs de sport à Nantes. Elle propose une plateforme de coaching sportif pour les particuliers ou les entreprises, avec un système de cours en ligne pour pratiquer à domicile. Une autre jeune entreprise nantaise, Fiitli, accompagne les entreprises dans la mise en place du sport, avec un « ticket sport » distribué par l’entreprise à leurs salariés, des coachs sportifs en entreprise et l’organisation de tournois sportifs inter-entreprises.


Du côté des formations, on mesure également un fort engouement pour les métiers du sport en regardant l’offre fleurissante de cursus proposés. Aux côtés des formations dispensées par l’université (Staps), on trouve des formations privées autour du management du sport, avec Win, une institution présente dans 19 villes en France, ou avec Amos, qui a ouvert son sixième campus national à Nantes en 2017. Et en septembre, le CNPC Sports, unique école en France dédiée à 100 % au commerce et à l’industrie du sport ouvrira ses portes en périphérie de Nantes, à Saint-Sébastien-sur-Loire.

© : Ville de Nantes et Martin Launay / Ville de Saint-Nazaire