Nantes, capitale européenne de l'innovation 2019

Lors des journées européennes de la recherche et de l'innovation, la Commission a décerné le titre de capitale européenne de l'innovation 2019 à la ville de Nantes.


Ce titre a été attribué à Nantes en reconnaissance de sa capacité impressionnante à exploiter l'innovation pour améliorer la vie de ses citoyens et de son modèle de gouvernance ouverte et collaborative. Il s'accompagne d'une prime de 1 million d'euros en espèces financée par Horizon 2020, le programme de recherche et d'innovation de l'UE. Les cinq autres villes finalistes – Anvers (Belgique), Bristol (Royaume-Uni), Espoo (Finlande), Glasgow (Royaume-Uni) et Rotterdam (Pays-Bas) – ont reçu 100 000 euros chacune pour promouvoir et intensifier leurs pratiques d'innovation.

Carlos Moedas, commissaire pour la recherche, la science et l'innovation, a déclaré: «Certaines villes européennes montrent au monde entier comment combiner innovation, processus démocratiques inclusifs et gouvernance ouverte pour améliorer la résilience et la durabilité urbaines. Nantes offre un excellent exemple de la manière dont une ville peut mobiliser ses citoyens pour relever des défis tels que l'efficacité énergétique, le vieillissement de la population, la transformation numérique et l'inclusion sociale. C'est comme cela que l'innovation joue son rôle dans l'intérêt des citoyens.»

Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, a déclaré: «L'innovation “par et pour tous” est au cœur de nos politiques. C'est donc un honneur pour moi de recevoir le prix de la capitale européenne de l'innovation 2019. J'y vois une reconnaissance de la qualité de notre dialogue citoyen et du dynamisme de notre écosystème d'innovation métropolitain.»

Nantes est la cinquième ville à se voir décerner le prix, et la deuxième ville non capitale après Barcelone. Elle a développé une vision et une pratique de la gouvernance ouverte caractérisées par un dialogue constant avec les citoyens, les associations et les experts. Elle possède également une communauté florissante de jeunes pousses et d'entreprises numériques qui contribue à l'élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques.

Parmi les politiques et projets phares de Nantes, on peut notamment citer:

 - de «grands débats» avec les citoyens, sur des thématiques telles que la transition énergétique: cette initiative a réuni plus de 55 000 participants et a débouché sur l'adoption, en 2018, d'une feuille de route comportant 33 engagements ambitieux, dont la réalisation est suivie par une commission composée de citoyens indépendants et de parties prenantes.

- «15 lieux à réinventer» (et des centaines d'initiatives citoyennes similaires): une sélection de projets d'inspiration citoyenne ont débouché par exemple sur la transformation d'une chapelle désaffectée en champignonnière urbaine, la création d'un pôle de sensibilisation au zéro déchet dans une ancienne école des beaux-arts et l'ouverture d'une cantine solidaire dans un ancien restaurant, où des volontaires préparent des repas pour les nécessiteux.
- Le dispositif «Nantes City Lab» aide les innovateurs à tester de nouvelles solutions en grandeur réelle en fournissant des infrastructures physiques et numériques, telles qu'une maison d'habitat social construite en trois jours seulement par impression 3D ou une navette autonome alimentée exclusivement grâce à une piste photovoltaïque.
- La «Creative factory» est une agence de développement économique spécialisée dans les industries culturelles et créatives, tandis que l'«Eco-innovation factory» est un incubateur qui sélectionne des projets, tels que la collecte par vélo-remorque des déchets organiques des restaurants et des bureaux, en vue d'un compostage de proximité.
- Le programme «Nantes Capitale French Tech», qui priorise le déploiement des jeunes pousses et des entreprises en croissance rapide, l'attraction des talents et les technologies de rupture, et permet la coordination et la promotion de l'écosystème d'innovation régional.
- Les «Écossolies», un réseau qui réunit des membres privés et publics autour du développement d'initiatives d'économie sociale et solidaire et promeut celles-ci en récompensant les meilleures solutions d'innovation sociale, telles que le projet Hacoopa d'habitat coopératif pour personnes âgées, ou encore Bout' à Bout', filière de réemploi des bouteilles en verre. Citons aussi «MySmartLife», un projet européen innovant axé sur le développement de solutions intelligentes pour la transition urbaine.

Contexte
Le prix de la Capitale européenne de l'innovation a été lancé cette année en février 2019. Les villes de plus de 100 000 habitants des États membres de l'UE et des pays associés à Horizon 2020 pouvaient y participer. 28 villes de 16 pays ont posé leur candidature. Un jury indépendant de haut niveau, composé d'experts issus de diverses universités, d'entreprises ainsi que du secteur associatif et du secteur civil, a sélectionné la ville lauréate et les cinq villes finalistes.

Les critères d'attribution – expérimenter, engager, développer, autonomiser – mettent l'accent sur le parti que les villes tirent de l'innovation et des nouvelles technologies pour relever les défis sociétaux, pour mobiliser les communautés locales au sens large dans le processus décisionnel et pour améliorer la qualité de vie de leurs citoyens.

C'est en 2014 que le prix a été organisé pour la première fois. Parmi les lauréats des années précédentes figurent notamment Barcelone (2014), Amsterdam (2016), Paris (2017) et Athènes (2018). Le prix est décerné dans le cadre d'Horizon 2020, le programme-cadre de recherche et d'innovation de l'UE. La prochaine édition du prix de la capitale européenne de l'innovation sera lancée au premier trimestre de 2020.


Pour en savoir plus
> Prix de la «capitale européenne de l'innovation»
> Journées européennes de la recherche et de l'innovation

Source : Communiqué de presse Commission Européenne