RED Horticulture : un centre d’innovation horticole unique en Europe

Leader dans l’éclairage horticole en France, RED Horticulture s’appuie sur la photobiologie pour optimiser l’éclairage dans les serres afin de produire plus et mieux, tout en maîtrisant les coûts énergétiques.

« Ne nous méprenons pas : nous sommes bien plus que des fournisseurs de luminaires ! », précise Louis Golaz, cofondateur de RED Horticulture, une société à l’esprit start-up. « Nous fournissons des solutions globales à nos clients pour optimiser leur production grâce à la photobiologie, la science des interactions entre la lumière et les êtres vivants ». Parmi les clients de RED Horticulture, on compte tous les types de producteurs sous serres : maraîchers, horticulteurs, semenciers, producteurs de jeunes plants, ainsi que des marchés émergents tels que la microalgue, le cannabis ou les plantes médicinales-aromatiques…

Actuellement, plus de 60 sites sont équipés avec cette solution innovante, conçue pour répondre à chaque objectif de production. « Par exemple, un producteur de tomates va vouloir produire plus de tomates en consommant moins d’électricité, alors qu’un producteur de fraises va vouloir produire plus tôt dans l’année, etc. Pour cela, la photobiologie est un nouveau levier technique : en fonction de l’intensité lumineuse, de sa couleur, du cycle d’éclairage, l’impact va être différent sur le végétal ». Chez RED Horticulture, l’utilisation des luminaires est associée à une intelligence artificielle qui adapte en temps réel l’éclairage aux objectifs de production, à l’environnement de la plante et à son stade de développement. La solution intègre également un service d’accompagnement agronomique : « Nos experts collaborent avec les producteurs pour adapter la stratégie et familiariser la filière avec cette science nouvelle ». 

Le centre d’innovation et un bureau commercial à Nantes

C’est à Saint-Herblain que RED Horticulture a installé son centre d'innovation. « Ce centre a vocation à être la plus grande plateforme européenne d’essais agronomiques dédiés à la photobiologie. Ce sera à la fois un lieu de démonstration du savoir-faire de l’écosystème local, un centre de formation sur la photobiologie et un laboratoire pour expérimenter les recettes lumineuses pour nos clients et partenaires ». Un bureau commercial y est également installé. « Nantes est idéalement situé pour rayonner sur la vallée de la Loire, la Bretagne et la Vendée où se trouvent de nombreux producteurs ». RED Horticulture compte quinze collaborateurs à Lyon et autant sont attendus à Nantes. « Nous avons déjà réalisé deux très bons recrutements : un docteur et un chargé d’affaires. D’autres sont prévus, pour des profils d’ingénieurs agronomes ». 


La photobiologie au service d’une agriculture plus durable

« Notre raison d’être est de faire de la photobiologie l’un des piliers de l’agriculture durable », poursuit Louis Golaz. « Nos solutions visent à maîtriser les coûts énergétiques et à réduire le bilan carbone des serres de nos producteurs en produisant plus et mieux avec la même ressource. Nous veillons aussi systématiquement à maîtriser le cycle de vie de nos produits, grâce à des pièces détachables pour faciliter leur réparation et leur recyclabilité ». 


Pour en savoir plus sur RED Horticulture