Energies renouvelables : Q ENERGY poursuit son développement en France et s'installe à Nantes

Acteur de la filière des énergies renouvelables, Q ENERGY œuvre au développement, à la construction et à l’exploitation de projets éoliens et photovoltaïques depuis plus de 20 ans. Plus récemment, cette société filiale d’une holding berlinoise s’est lancée dans le développement de solutions de stockage d’énergie et dans la production d’hydrogène vert.


« Notre entreprise, historiquement basée à Avignon, dispose déjà d’un maillage d’agences réparties partout en France, à Paris, Lyon, Bordeaux, Montpellier et Toulouse », explique Francisco Varela, Directeur du Développement chez Q ENERGY France. « Nos équipes travaillaient jusqu’ici avec la Bretagne et les Pays de la Loire depuis nos bureaux parisiens et bordelais, mais dans un souci de proximité avec les territoires, il était essentiel pour nous de nous installer dans l’Ouest. Notre choix s’est porté sur Nantes pour son attractivité en termes d’emploi et de cadre de vie, mais aussi parce que de bonnes écoles d’ingénieurs y sont implantées et forment les profils que nous recherchons le plus ». Autrefois affiliée au groupe RES, Q ENERGY France avait lancé sa nouvelle marque au début de l’année 2022 lorsque l’entreprise avait rejoint la holding berlinoise Q ENERGY Solutions.



5 collaborateurs à Nantes et 6 en cours de recrutement

Q ENERGY compte à ce jour plus de 220 collaborateurs en France, dont déjà cinq collaborateurs dans les nouveaux bureaux nantais, situés dans l’espace de coworking Multiburo Nantes Congrès. « Pour l’agence nantaise, nous avons un plan de recrutement de six personnes supplémentaires d’ici la fin de l’année et nous prévoyons d’embaucher entre 15 et 20 personnes à l’horizon 2025. À Nantes, Q ENERGY travaille à la fois sur l’éolien terrestre et le solaire, pour lesquels nous recherchons des profils d’ingénieurs et des spécialistes en aménagement du territoire. Pour l’éolien en mer, nous ciblons des profils plus spécialisés sur l’environnement marin et l’ingénierie offshore ».




Au cœur de l’écosystème de l’éolien offshore

En Bretagne et Pays de la Loire, Q ENERGY a créé le partenariat Océole avec deux autres experts mondiaux de l’énergie renouvelable, le développeur Equinor et le conseil financier Green Giraffe. « Notre trio a été préqualifié pour le projet éolien flottant en Bretagne Sud (AO5). Avec nos partenaires, nous avons lancé un appel à manifestation d’intérêt avec le Pôle Mer Bretagne Atlantique afin d’identifier localement des solutions innovantes pour améliorer la sécurité maritime dans les parcs éoliens flottants. Nous avons également adressé une lettre d’intention au port de Nantes Saint-Nazaire dans laquelle nous nous engageons à collaborer avec lui et à l’accompagner dans la définition des infrastructures nécessaires au développement de la filière de l'éolien offshore. Nous organisons aussi des rencontres professionnelles entre les acteurs norvégiens de l’éolien flottant, qui sont parmi les leaders du marché, et les sous-traitants potentiels de Bretagne et des Pays de la Loire ».



Une entreprise à impact

« Notre activité nous a permis de mettre en service plus de 1 GW d’énergie renouvelable en France à ce jour, ce qui évite l’émission de près d’un million de tonnes de CO2 chaque année », poursuit Francisco Varela. « Nous souhaitons aller au-delà et avoir un réel impact positif sur la vie de nos collaborateurs, de nos partenaires et des territoires avec lesquels nous travaillons. Adhérent du Pacte Mondial des Nations Unies, notre stratégie et nos opérations sont notamment alignées sur les dix principes universels liés aux droits de l’homme, au travail, à l’environnement et à lutte contre la corruption ».


En savoir + : Q Energy