Nantes Saint-Nazaire noue un accord de partenariat avec Hambourg

Nantes était du 5 au 7 mai l'invitée d’honneur du Festival anniversaire du Port de Hambourg en Allemagne. En parallèle des festivités, une délégation de 140 représentants économiques, institutionnels et culturels a fait le déplacement pour initier des partenariats prometteurs (en photo, une partie de la délégation chez Airbus).

Jeu collectif à la nantaise

Organisée par l’agence économique Nantes Saint-Nazaire Développement, la délégation était composée de 140 acteurs dont une quarantaine d’entreprises, de clusters, du Port, de la CCI Nantes Saint-Nazaire, de la Chambre de métiers et l’artisanat, des acteurs de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Au programme, des visites de sites, des rendez-vous entreprises, temps forts collectifs... autour de thèmes clés chers aux deux villes : la smart city / port intelligent, la responsabilité sociétale des entreprises, le manufacturing (aéronautique).


Résultats : 2 entreprises implantées et la création de 70 emplois

Deux entreprises de Hambourg  ont annoncé leur choix de s'implanter à Nantes Saint-Nazaire :
L’entreprise LetMeShip implante à Nantes ses bureaux français : cette société allemande, plate-forme d’expédition multi-transporteurs, bénéficie d’un accompagnement par Nantes Saint-Nazaire Développement pour son installation et ses salariés, et prévoit d’ici à 3 ans la création d’une vingtaine d’emplois.
Aerius Marine choisit Saint-Nazaire pour l’ouverture de son site d’assemblage et de montage français : ce choix s’explique par trois facteurs principaux : la volonté d’être au plus près de son client, le dynamisme de l’écosystème économique nazairien et la possibilité d’y trouver une main d’œuvre qualifiée grâce à des formations pointues. Cela représente pour le territoire une création de 50 emplois d’ici à 3 ans.

Des opportunités de coopération Nantes-Hambourg

Entre les visites de l’Elbphilharmonie, récemment ouverte, de l’exposition d’architecture IBA, de MLove, sorte de citycampus pour startupers, ou encore le terminal automatisé d'Altenweder, système de gestion de containers sur le Port, les acteurs de Nantes Saint-Nazaire ont trouvé à Hambourg une source d'inspiration et de nouvelles opportunités de coopérations. Une rencontre organisée par Nantes Saint-Nazaire Développement en partenariat avec la CCI de Hambourg a permis de présenter les atouts de Nantes Saint-Nazaire à la cinquantaine d’acteurs économiques allemands présents et d'initier de premiers échanges. En une semaine, 45 entreprises hambourgeoises ont été rencontrées et 8 rendez-vous ont été menés avec des prospects allemands intéressés par le territoire nanto-nazairien.

Signature d'un protocole d'accord entre Nantes et Hambourg

"C’est la première fois qu’une ville française est l’hôte d’honneur de ce festival qui est l'une des manifestations culturelles et  populaires les plus importantes d'Allemagne. Il s’agit d’une belle reconnaissance pour Nantes. C’est évidemment une formidable opportunité pour faire connaître Nantes aux visiteurs du port de Hambourg, mais également une occasion pour développer le  partenariat multithématique qui nous lie à cette ville", se réjouit Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole, qui a fait le déplacement le samedi pour signer un protocole d’accord avec la ville allemande.

Des destins croisés

Nantes et Hambourg ont en effet plusieurs raisons de travailler ensemble, à commencer par des coopérations engagées sur de nombreux sujets qui vont de la smartcity à Airbus, notamment.
- des projets urbains similaires (Ile de Nantes et HafenCity)
- avec Helsinki, elles sont à la tête du projet européen MySMARTlife
- elles ont toutes les deux été Capitales vertes de l’Europe
- les deux métropoles jouent un rôle très actif dans le réseau EUROCITIES
- la SAMOA et leur équivalent à Hambourg, Hamburg Kreativ Gesellschaft ont déjà coopéré sur plusieurs projets en lien avec le réseau européen ECIA, et la stratégie d’internationalisation des industries culturelles et créatives
- des échanges entre la SEMITAN et leur homologue hambourgeois Hochbahn notamment autour de l’hydrogène
- des liaisons maritimes assurées entre les deux ports

- la présence de sites d’Airbus à Nantes Saint-Nazaire et Hambourg.


> Consultez le Communiqué de presse