L’ouest, terre fertile pour les festivals culturels

Le 10 octobre 2018, le festival Hellfest écoulait ses 55 000 pass en moins de 2 heures. Le festival des « métalleux », victime de son succès. Et d’autres festivals locaux ne sont pas en reste. L’occasion de revenir sur trois festivals phares de l’ouest, au registre hétérogène : Hellfest, Utopiales et La Folle Journée.

Récompensé à plusieurs reprises aux Festivals Awards Français (« Meilleur grand festival » (2014, 2015 et 2017), « Meilleur camping » devant Les Vieilles Charrues en 2015 et 2016, « Meilleure ambiance » en 2013), le Hellfest fêtera en 2019 sa 14è édition.


Avec une programmation principalement hard rock, heavy metal et metal alternatif, le Hellfest propose autour de 160 concerts et accueille 60 000 festivaliers par jour. Le festival créé par Benjamain Barbaud, Président et directeur de l’association, a reçu des pointures de tous styles. 


Notamment, la dernière édition accueillait Joan Jett, Judas Priest, l'acteur américain Johnny Depp et son trio "Hollywood Vampires" (avec Alice Cooper et le guitariste d'Aerosmith Joe Perry), Deftones et les Norvégiens de Dimmu Borgir, ou encore Iron Maiden.


L’édition 2019 se déroulera à Clisson, du 21 au 23 juin 2019 !


> En savoir plus : www.hellfest.fr/


Utopiales, bienvenue dans le futur


Moins bruyant et sur un autre registre, mais tout aussi reconnu à l’échelle européenne et au-delà, Utopiales est l’incontournable festival de science-fiction, alliant technologies nouvelles et imaginaire.


Sa singularité : mêler littérature, sciences, cinéma, bande dessinée, jeux de rôles, jeux vidéo... Et depuis sa création en 2000, l’événement a projeté plus de 500 films, proposé 150 expositions, reçu 1 900 auteurs, dessinateurs et chercheurs.


Présidé par l’astrophysicien Roland Lehoucq, Utopiales se déroule du 31 octobre au 5 novembre prochains, à la Cité des Congrès. Le thème de cette année : Le corps.


> En savoir plus : www.utopiales.org/edition-2018/


La Folle Journée, le classique tous azimuts


« La nature », « Les titans », « Le baroque italien », « De Schütz à Bach »… autant de thèmes abordés au fil des années depuis la création du festival, en 1995 sous l’impulsion et l’idée originale de René Martin. 


Depuis, le succès accompagne chaque édition d’un des plus célèbres festivals de musique classique grâce à une proposition de concerts courts de 45 minutes permettant à chacun de découvrir des œuvres à travers des thèmes variés.


Et nous sommes aujourd’hui loin des 18.240 billets vendus lors de cette première édition qui se déroulait alors pendant trois jours. En 2018, 135.000 billets ont été délivrés pour les 288 concerts proposés sur cinq jours. Cette édition a battu les records de fréquentation, atteignant 94 %.


Seize villes de la région des Pays de la Loire participent à l’événement ainsi que 8 communes de Nantes Métropole. A l’international, La Folle Journée est présente en Pologne, en Russie ainsi que dans quatre villes au Japon.


Du 30 janvier au 3 février 2019, le voyage s’invite à La Folle Journée : « Carnets de voyage », balayera des échanges internationaux de compositeurs contemporains.


Sur une idée originale de René Martin, La Folle Journée est une manifestation culturelle portée par la Ville de Nantes, conçue par le CREA et produite par la SAEM LA FOLLE JOURNEE.


A vos marques…, prêts… l’ouverture de la billetterie est programmée pour le samedi 15 décembre à 9h00.


> En savoir plus : www.follejournee.fr