Nutrition : BioMère choisit Nantes pour produire ses jus à base de kombucha

BioMère produit sous les marques Jubiles et Atika du kombucha bio, une boisson pétillante issue de la fermentation naturelle de l’infusion de thé. Convaincus des bienfaits nutritionnels du kombucha, les deux ex-ingénieurs en géologie sont déterminés à populariser cette boisson encore méconnue. Ils ont choisi d'installer leur entreprise à Nantes, terre du bio et de l'ESS.

« C’est quand ma mère a connu de sérieux problèmes de santé que j’ai commencé à m’intéresser à l’alimentation saine », raconte Antoine Martin. Alors jeune ingénieur en géologie, il se prend de passion pour le sujet. « Je voulais comprendre pourquoi l’espérance de vie en bonne santé stagne, quel est l’impact de l’alimentation sur notre physiologie et comment conserver un état de santé optimal ». Tout en se formant à la micronutrition, il expérimente la production artisanale de kéfir et de jus naturels… et découvre le kombucha. Convaincu par ses propriétés nutritionnelles, il laisse tout tomber pour se consacrer exclusivement à sa production, rejoint dans l’aventure par François Verdier. Les deux créateurs se donnent pour ambition de populariser le kombucha et travaillent sur son aromatisation par l’ajout d’infusions et de jus naturels. « Exclusivement des ingrédients d’origine biologique et issus du commerce équitable », précise Antoine Martin. 

Un label entreprise solidaire 

C’est tout naturellement dans une vision durable que l’entreprise se construit. « Nous avons formalisé ce que nous faisions instinctivement en suivant le référentiel du label BioED ». Gouvernance, ressources humaines, empreinte environnementale, qualité du produit, ancrage local… toutes les pratiques de l’entreprise sont passées au crible de l’écoresponsabilité. « Des choix évidents mais pour autant pas toujours simples à mettre en œuvre » confie Antoine Martin. « Parce que le plastique n’était pas une option, nous avons opté pour des bouteilles en bagasse, issue de la valorisation de la canne à sucre, une solution plus coûteuse mais en phase avec nos valeurs ».

Leur engagement à participer à la création d’une société plus juste vaudra à BioMère d’être agréée Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale (ESUS). « La promotion d’une alimentation plus saine et plus responsable est au cœur de nos statuts, et les bénéfices sont réinvestis dans le développement de l’activité ou la rémunération des salariés ». 

Nantes : un écosystème propice à l’alimentation durable et à l’économie sociale et solidaire

Née en Ile de-France, c’est désormais dans la métropole nantaise que l’aventure se poursuit pour BioMère et ses douze salariés. L’entreprise emménagera en juin sur un site à Carquefou, près de Nantes. Ce nouvel outil de production lui permettra de passer de 20 000 litres de kombucha par mois à 90 000 d’ici trois ans. Un investissement de 750 000 euros, en partie financé par une récente levée de fonds. « Nantes a fait l’unanimité auprès de l’équipe : outre son écosystème riche dans l’alimentation, son avancée dans l’économie sociale et solidaire, elle a séduit les plus jeunes par son dynamisme et sa qualité de vie ». Une fois installés, les fondateurs auront à cœur de tisser des liens sur le territoire. L’entreprise a d’ores et déjà rejoint le réseau des Entrepreneurs bio des Pays de la Loire et se projette dans une levée de fonds auprès du réseau ABAB.

Pour en savoir plus sur Jubiles