MIPIM 2019 : Top 5 des projets urbains à Nantes Saint-Nazaire

Avec un million d’habitants à l’horizon 2030, la métropole Nantes Saint-Nazaire déploie de grands projets pour répondre aux enjeux de demain. Nouvelle gare, des centres-villes où l’on respire à Nantes et tourné vers la mer à Saint-Nazaire … la métropole construit de nouveaux lieux de vie pour les habitants qui seront présentés au salon MIPIM de Cannes du 12 au 15 mars 2019.

1- De la Gare à la Loire : la nature en ville 

La gare de Nantes découvrira ses nouvelles formes fin 2019. Au programme de l’ambitieux projet de Rudy Ricciotti, architecte du MUCEM de Marseille, une passerelle entièrement vitrée de 160 m de long sur 25 m de large, posée sur 18 poteaux en forme d'arbres blancs qui enjamberont les voies ferrées. A proximité immédiate de la gare, le quartier d’affaires international Euronantes continue de se déployer et d’attirer nombre d’entreprises.

En parallèle, une nouvelle promenade verte (photo) conçue par la paysagiste Jacqueline Osty se déploie de la gare jusqu'à la Loire et réinvente la traversée du centre-ville de Nantes. C'est un projet d'ensemble, une transformation radicale des lieux, la création de nouveaux usages et de nouvelles perspectives paysagères qui s'offrent aux 100.000 personnes qui y transitent chaque jour. Les travaux débutent en février 2019 pour s'achever fin 2021, avec parmi les principales étapes, la reconstruction de la place du Commerce au printemps 2020 et le réaménagement de la place de la Petite Hollande.

2- Ile de Nantes : l’innovation permanente 

Ancienne friche industrielle, l’Ile de Nantes offre un terrain de jeu de 340 hectares en plein cœur de ville entouré par les deux bras de la Loire. Véritable laboratoire urbain, cette pièce maîtresse du futur grand cœur métropolitain accueille plusieurs grands projets, dont les Halles, nouveau lieu dédié aux industries créatives, l’école de Design Nantes Atlantique ainsi que le futur CHU, plus grand chantier hospitalier de France.

3- Place à la nature à Pirmil-les-Isles et Bas Chantenay

De part et d’autre de l’Ile de Nantes, la Loire s’affirme comme le cœur battant de la métropole. Lieu emblématique de l’histoire industrielle nantaise, le Bas Chantenay a vocation à accueillir sur une superficie de 150 hectares un pôle d’excellence dédié aux filières nautiques et navales. C’est aussi le lieu où prendra place l’Arbre aux Hérons, nouvel emblème de la créativité nantaise.
Le quartier Pirmil-les-Isles constitue, sur les rives sud de la Loire, une opportunité unique d’étendre les activités à proximité immédiate du centre-ville sur une superficie de 200 hectares. Une nouvelle manière de fabriquer la ville où la place accordée à la nature sera prépondérante.

4- Un nouveau visage pour l’entrée de ville de Saint-Nazaire

Dès 2020, l’entrée de ville de Saint-Nazaire présentera un nouveau visage. A proximité de la gare, cinq bâtiments minéraux et blancs sortiront de terre pour mieux accueillir le visiteur. D’après la proposition de Linkcity, conçue avec les architectes Tolila+Gilliland, les paysagistes D’ici là et le bureau d’études Artelia, ces cinq bâtiments formeront un ensemble « de deux ou trois étages, sur lesquels viennent flotter, tels des nuages, les parties émergentes métalliques et vitrées du haut des bâtiments ». Au-delà des logements, 5.550 m2 de bureaux, 500 m2 de commerces et services, un hôtel de 110 chambres et un pôle santé viendront habiller le dispositif. Le budget total de l’opération est estimé à 30 millions d’euros.

5- Affirmer l’ambition maritime

Saint-Nazaire se tourne vers la mer et travaille à réaménager sa façade maritime. De Saint-Nazaire à Pornichet, ce sont des lieux d’exception qu’il reste à aménager en bord de mer. L’idée est d’imaginer ce que pourraient devenir ces lieux demain : de nouveaux logements, des hôtels, un port de plaisance à Saint-Nazaire (photo), des lieux festifs avec vue sur mer, des activités nautiques ? De nouvelles offres maritimes et innovantes permettront de réinscrire pleinement les ports dans la ville. Tout reste à penser…