Des levées de fonds 2021 portées par les startups à impact

Malgré la crise du coronavirus, la confiance dans les startups nantaises n'a pas flanché. Preuve en est, les startups nantaises ont procédé à des levées de fonds pour un montant total de 195 millions d'euros pour 30 opérations en 2021.

Les investisseurs ont répondu présents ! Les startups nantaises ont engrangé un total de 195 millions d'euros de levées de fonds en 2021, selon les chiffres communiqués par la Cantine Numérique de Nantes. Il s'agit d'un montant record. Pour rappel, les levées de fonds s’étaient élevées à 80 millions d’euros en 2020 et 99 millions d’euros levés en 2019.


Lhyfe, startup nantaise qui œuvre dans le développement de l’hydrogène responsable et vert, a pulvérisé tous les records avec une levée de fonds de 50 millions d’euros en octobre. Ce financement vient accompagner sa forte croissance en France et à l’étranger, et permettra le recrutement de 80 nouveaux collaborateurs en 2022, qui viendront prêter main forte à l’équipe de 60 personnes aujourd’hui. 

Largo, acteur industriel français éco-responsable et expert du reconditionnement de tablettes et téléphones portables, basé à Sainte-Luce en périphérie de Nantes, a réussi son introduction en bourse haut la main, réunissant 22,8 millions d’euros, un montant supérieur à ses espérances. 

Xenothera, biotech nantaise, a levé 20 millions d’euros pour accompagner l’essor de son médicament anti-Covid, ainsi que pour accélérer le développement d’autres traitements contre les bactéries multi-résistantes et la cancérologie. 

Shopopop a levé 20 millions d’euros dans l’objectif de renforcer son positionnement en France et de se développer en Europe pour atteindre 20.000 points de vente d’ici un an, contre 2.000 aujourd’hui. La pépite nantaise Shopopop se définit comme une startup spécialisée dans la livraison collaborative, et permet à des particuliers de livrer des produits (comme les courses en drive) à d’autres particuliers ! 

Smartway (ex Zéro Gâchis) a entériné un tour de table de 10 millions d’euros. La jeune pousse nantaise a mis au point une solution digitale qui repère les produits dont la date arrive à péremption dans les magasins. Cette levée de fonds doit lui permettre d’équiper 4.000 points de vente à l’horizon 2025 en France et en Europe. La société Smartway qui compte déjà 80 personnes à Saint-Herblain, près de Nantes, envisage de doubler ses effectifs en 2022.   


Parmi les autres startups à impact qui ont procédé à des levées de fonds pour des montants plus modestes, on peut citer : Beem, startup qui fabrique des panneaux solaires à installer soi-même (8M€), Equium qui conçoit des pompes à chaleur économes (3M€), les mini Mondes qui produit des jouets 100% made in France, éco-conçus et non-genrés (3,5M€) ou encore Farwind, acteur du transport à la voile (2M€).


A lire sur le site de la Cantine