Le label Yotanka ouvre un bureau dans l'agglomération nantaise

Présent à Rennes et Angers, le label Yotanka vient d’ouvrir son bureau principal et siège social au sein de l’agglomération nantaise. Depuis 2010, Vivien Gouery en avait repris les rênes.

Musicien dans l’âme, Vivien Gouery n’en est pas moins titulaire d’un DUT en gestion des entreprises et des administrations ainsi que d’une licence professionnelle en administration des entreprises culturelles. En 2010, il se lance dans la reprise du label Yotanka. Aujourd’hui, il annonce à son actif la production de 30 phonogrammes et plus de 250 œuvres éditées.

Les métiers de Yotanka s’articulent autour de trois axes : la production d’artistes, de disques ou de spectacles, le management d'artistes et l’édition d’œuvres musicales. Sur cette dernière spécialité, Vivien Gouery précise : « l’édition comprend la gestion des droits, le suivi des œuvres, leur placement au sein de musiques de films ou de publicités ». Il cite notamment pour exemple la bande son des dernières publicités pour la Ford Fiesta et McDonald's.

Parmi les artistes soutenus par Yotanka, Vivien Gouery cite Zenzile, Laetitia Sheriff, Bikini Machine ou encore l’artiste nantais Von Pariahs.

La création musicale, une économie conséquente

Pour Vivien Gouery, le label représente un véritable booster d’économie : « la sortie d’un cd ou d’un vinyle impulse un process économique avec l’organisation d’une tournée, un travail de promotion et de marketing, l’intervention de graphistes, de photographes... et la fabrication de l'objet en elle-même ». 5 000 à 7 000 vinyles et 10 000 à 15 000 CD sont fabriqués en moyenne chaque année.

Promouvoir l'économie locale

Pour Vivien Gouery, Nantes possède parmi les différents lieux de diffusion musicale, un outil très attractif sur la scène nationale : stereolux. « Une des salles que tout le monde veut avec une très belle programmation, de très haute qualité, qui entraîne une forte dynamique » indique-t-il.

Quant à l’avenir de Yotanka, le jeune entrepreneur le voit collaboratif, dans un environnement local : « les productions musicales ont un poids économique très conséquent et beaucoup de belles histoires peuvent encore être racontées ; nous sommes en recherche constante de partenaires innovants. Et pour développer cette économie locale, j’invite les entreprises à avoir recours aux productions des artistes locaux dans leurs supports de communication. »