L'Ecole française de décor forme des peintres en décor à Nantes

Créée en 2001 au Mans, l’Ecole française du décor ouvre une antenne à Nantes. Entre douze et quinze élèves y apprendront les techniques de décoration.

Anne Barkhausen, Maître-Artisan d’Art et Artisan du Patrimoine, a créé en 2001 sa propre école aussi bien que le diplôme de «Peintre en décor, mention techniques anciennes» qu’elle dispense. Il s’agit d’un titre certifié au registre RNCP de niveau III (Bac +2) destiné à concevoir, créer et réaliser des décors pour des surfaces murales, des supports mobiles, des objets ou des meubles, en alliant techniques du passé et nouvelles technologies.

Soutenue par le Conseil Régional, la formation bénéficie d’un financement au titre de la formation continue.


Le profil des candidats ? Anne Barkhausen nous l’explique : «Nous ne demandons aucun diplôme spécifique, si ce n’est un Bac + 1. Les atouts à posséder : une grande sensibilité artistique alliée à une bonne culture générale».

La formation est dispensée sur neuf mois (de septembre à juin) par des professionnels du métier. Le programme comprend six semaines de stage en entreprise. La fondatrice précise : «Au-delà de l’apprentissage technique, les stages sont destinés à intégrer les candidats dans un réseau local de professionnels ».


En fin de session, 82 à 86 % des élèves trouvent un emploi. Ils créent également leur entreprise, puisque le programme comporte un module de gestion d’entreprise. Les possibilités d’orientation sont multiples : sous-traitants sur de gros chantiers, entreprises de restauration du patrimoine ; dans des univers aussi variés que le patrimoine architectural, ou le milieu du spectacle : Puy du Fou, décors de théâtre…

L’école de Nantes, dirigée par Florian Prou, est la troisième en France (avec celles du Mans et de Bordeaux). Anne Barkhausen souhaite créer à terme un bachelor et développer un pôle regroupant tous les métiers de la décoration.