EMR : Kopadia ouvre à Nantes son centre technique dédié à la robotique marine et sous-marine

Née au sein de l'incubateur Paris-Saclay, la jeune société spécialisée dans les domaines de l’inspection industrielle sous-marine et les mesures d’impact environnemental choisit Nantes pour son écosystème orienté vers les industries maritimes et sa dynamique industrielle innovante.

Créée en 2017 à Orsay, Kopadia s’est installée à Nantes pour se rapprocher de la filière du Maritime et Nautisme du futur de la Région Pays de Loire. «Notre projet de mise en réseau de capteurs sous-marins, Blue IoT - Eolia, a été labellisé fin 2019 par le pôle mer Bretagne Atlantique et financé par la région Pays de Loire », explique Thierry Grousset, cofondateur de Kopadia. Ce projet, très orienté vers les Énergies Marines Renouvelables (EMR) a pour objectif de monitorer, en temps réel, les structures immergées et de récupérer les données. Il s’inscrit dans la stratégie de Kopadia qui développe et opère des systèmes autonomes et collaboratifs pour des applications industrielles, environnementales et sécuritaires. 

D’Orsay au futur Pôle Maritime et Nautisme du Bas-Chantenay

« Étant, pour ma part, originaire des Sables-d’Olonne et mon associé, Hervé Richer de Forges, de Quimper, nous avions en projet un rapprochement vers la façade atlantique et dans l’axe ligérien. Nous avons choisi Nantes pour son écosystème orienté vers les industries maritimes, sa dynamique industrielle et innovante, particulièrement favorable à notre implantation ». 

L'entreprise s'est installée à proximité du futur Pôle maritime & Nautisme. « Cinq collaborateurs parisiens nous ont suivis dans cette aventure nantaise et nous avons également embauché en apprentissage un étudiant ingénieur de l’école de Centrale de Nantes. À Orsay, nous étions déjà très connectés au réseau universitaire et laboratoires du plateau de Paris-Saclay. Ici, nous poursuivons cette logique en créant des liens avec les écoles Polytech Nantes et Centrale Nantes ».


En savoir + : https://www.kopadia.com/