Instead conçoit du mobilier à partir des drêches de bière depuis Nantes

Pour ceux qui ne connaissent pas, les drêches de brasserie, ce sont ces résidus des céréales utilisées lors du brassage de la bière. Instead a eu l’idée de réutiliser cette matière première pour en faire du « mobilier brassé », écoconçu au design épuré et fabriqué en France.

Instead, c’est le croisement de deux passions pour Franck Grossel : la bière et le design. Cet ébéniste de formation, étudiant à l’École de Design de Nantes, a fait germer l’idée de créer du mobilier à partir de drêches de brasserie pour son projet de fin d’études en 2018. Soucieux de l’environnement, il avait calculé que, « plus de 2 milliards de litres de bière étaient consommés en France, en 2019. Or, pour brasser 1000 litres de bière, il faut en moyenne 300 kg de malt, soit une quantité de drêche de brasserie générée tout simplement gigantesque ». Certes, une partie de ces drêches étaient déjà valorisées, notamment pour l’alimentation du bétail. « Mais aujourd’hui, avec plus de 2000 brasseries, principalement situées en milieu urbain, la réponse à la gestion de ces drêches n’est plus du tout la même… ». 

Du mobilier écoconçu, durable, 100 % made in France

Instead offre, donc, en février 2020, une nouvelle filière de revalorisation à la fois économique pour les brasseurs, bonne pour la planète et innovante pour l’habitat. « Nous avons inventé un process qui ne fait entrer aucun plastique, avec un liant sans formaldéhyde qui ne dégage aucun composé organique volatil (COV). Résistant, notre mobilier brassé est également durable et réparable ». Pour confirmer la faisabilité industrielle de ce procédé, le choix s’est porté sur un tabouret de bar, parfait clin d’œil aux comptoirs où se dégustent demis et autres pintes de bières. « La première campagne de crowdfunding a connu un bel engouement : 10 000 € étaient escomptés, nous en avons récolté 40 000 ! Les 200 premiers tabourets ont été livrés à l’automne 2021. Notre objectif est désormais d’atteindre une capacité de production de 300 tabourets par mois à partir de maintenant ». De nouvelles précommandes s’apprêtent à être livrées avant l’été et, d’ici peu, une boutique en ligne devrait voir le jour.

Candidat à la Creative Factory

Originaire des Hauts-de-France, Franck Grossel a choisi d’implanter Instead à Saint-Herblain, au cœur de Bellevue. « Ici, nous sommes très bien installés. Outre le fait de me rapprocher de ma famille en Bretagne et dans la région nantaise, nous avons fait le choix de Nantes pour sa position privilégiée dans un grand bassin industriel, avec une profusion de fournisseurs potentiels à proximité. Nous sommes en lien avec des partenaires locaux qui pourront nous permettre d’être présents sur des catalogues de grands distributeurs de mobilier design ». Instead vient de candidater pour la 9e promotion de la Creative Factory de la Samoa et, d’ici à 2023, l’équipe espère recruter cinq personnes (profil techniciens, logistique, administration des ventes et créatif). 


En savoir plus sur Instead