IASP : Nantes Saint-Nazaire, capitale mondiale de l’innovation du 24 au 27 septembre

Du 24 au 27 septembre, Nantes Saint-Nazaire accueille le 36ème congrès de l’IASP (International Association of Science Parks and Areas of Innovation). Rencontre avec Jean-François Balducchi, Délégué Général d’Atlanpole et ancien Président de ce réseau mondial. Qui nous parle des autres territoires dans le monde qui peuvent être des sources d'inspiration pour Nantes Saint-Nazaire.

L’IASP rassemble les principaux écosystèmes d’innovation dans le monde. Il faut reconnaître que vous êtes particulièrement bien organisés…

L’IASP représente l’ensemble des écosystèmes d’innovation dans le monde, à savoir les technopoles, innovation hubs, parcs scientifiques et technologiques, clusters, incubateurs, etc.  Ces organismes facilitent la relation entre la R&D et les acteurs économiques pour booster l’innovation dans les grandes entreprises et les PME. Avec pour ambition de favoriser la création et la réussite des entreprises innovantes issues de la recherche en les faisant profiter de tout l’écosystème nécessaire (investisseurs, propriété intellectuelle, etc). En tant que technopole et hub territorial d’innovation, Atlanpole structure l’écosytème d’innovation du bassin économique et universitaire de Nantes Saint-Nazaire et la Roche-sur-Yon  (Loire Atlantique et  Vendée), et plus largement celui de la région des Pays de la Loire au titre de son label "Incubateur public". Par ailleurs, la fonction de hub territorial s’étend au grand Ouest ( Bretagne et Centre Val de Loire) avec la connexion forte aux huit pôles de compétitivité des trois régions.

Au niveau national, le maillage du territoire  est assuré  via des  structures analogues comme par exemple Agoranov  sur Paris intra-muros, le pôle  Systematic sur Paris Saclay ou encore Aerospace Valley sur Toulouse. Le maillage existe aussi au niveau mondial  avec plus de 500 hubs d’innovation, technopoles, parcs scientifiques et autres clusters dans 78 pays sur les cinq continents. La conférence annuelle est l’occasion pour tous  de se retrouver et  échanger sur les meilleures pratiques à mettre en œuvre en termes d’innovation au service des entreprises et des territoires.. Et cette année, pour la première fois depuis 25 ans, cela se passe en France, à Nantes.

Pourquoi avoir choisi de mettre en avant la thématique de la 4e révolution industrielle dans ce congrès ?

L’innovation doit permettre de répondre aux enjeux de la planète. Comment faire pour construire des avions plus légers, moins polluants? Comment faciliter le travail de l’homme dans l’industrie du futur ? Comment stocker l’hydrogène, pour la mobilité du futur? Comment l’agriculture connectée peut participer à relever les enjeux de la nutrition demain? Quid des  réseaux intelligents (smartgrids), de  l’intelligence artificielle et des smart data au service de la santé du futur?   En bref, comment ces progrès technologiques peuvent être mis au service de l’homme avec le moins d’impact négatif possible, et en toile de fond, l’économie des ressources. C’est tout cela la 4e révolution industrielle.

Qui sont les principaux intervenants ?

Parmi les personnalités, Alain Tropis, responsable du programme de l’A350 d’Airbus, viendra présenter le plan de digitalisation du processus industriel d’Airbus. Yves Lostalnen, expert de l’intelligence artificielle, reconnu au niveau mondial sera aussi présent. Nous sommes aussi heureux d’accueillir Philippe Roger le président d’Orange Marketing Services et Markus Münter, professeur d'économie à L’Université de Sarrebruck / Allemagne, sur le rôle de nos écosystèmes d’innovation dans l’accompagnement de ces transitions.  Nous espérons plus de 1000 participants. L’an prochain, le congrès aura lieu à Séville et dans deux ans à Santa Clara au cœur de la Silicon Valley.

Le congrès mondial de l’IASP se déroule pour la 1ère fois en France à Nantes depuis 25 ans. Pourquoi Nantes ? 

En tant que président de l’IASP entre 2014 et 2016, j’avais bien l’intention de faire venir ce congrès sur le territoire. J’ai donc attendu le moment opportun pour candidater. C’est aussi la confirmation que Nantes est reconnue pour son écosystème  vertueux en matière d’innovation, alors que la France est aussi reconnue dans le monde entier pour  l’attractivité de ses dispositifs en  faveur des start-up et des  entreprises innovantes  ( Crédit Impôt Recherche , JEI…). Nantes affiche des atouts indéniables  dans le domaine de  l’industrie du futur, avec le pôle de compétitivité EMC2 et l’IRT Jules Verne,  ainsi que dans celui de la santé du Futur, ces deux domaines constituant les piliers de l’initiative d’excellence NExT. Ce congrès sera l’occasion  de les promouvoir encore davantage.


"Ann Arbor Spark dans l'Etat du Michigan est une vraie source d'inspiration pour Nantes Saint-Nazaire"


Quel est l’écosystème qui vous inspire le plus dans le monde ?

Je pense à Ann Arbor Spark (spark = étincelle  en anglais) dans le Michigan, à 40’ de Detroit. Cette ville qui ne compte que 80.000 habitants est le siège de l’université du Michigan qui compte le même nombre d’étudiants. L’Etat du Michigan et notamment la ville de Detroit ont été marqués par la crise de l’automobile, comme Nantes Saint-Nazaire avec la fin des paquebots. En réponse à cette crise, l’Etat du Michigan a parié sur l’innovation, notamment sur les mobilités urbaines. Avec le support de l‘Université, des collectivités et communautés autour de la ville de Ann Arbor, nos amis américains sont en passe de recréer un autre Palo Alto, avec certes un climat légèrement différent de celui de  la Silicon Valley. On y trouve une vraie dynamique de collaboration public-privé. Cela ressemble assez  à ce que nous faisons ici, avec une  part du financement privé dans le fonctionnement d’Ann Arbor Spark de l’ordre de 30%, quand nous sommes aujourd’hui plutôt autour de 20%. Bref une source d’inspiration !


> En savoir + sur le congrès IASP