The Green Link : « développement durable et croissance économique ne sont pas exclusifs »

Bernard Lebelle et son épouse Lila ont cofondé The Green Link, un cabinet de conseil en développement durable. Après quatre ans au Canada, ils sont revenus en France avec, en poche, le Prix de la Révélation Montréal Connect 2020 où ils avaient participé à l’accueil de la délégation nantaise.

« L’idée de créer The Green Link a germé en avril 2019, après une discussion avec nos fils sur notre engagement pour l’environnement », relate Bernard Lebelle. « Nous sommes partis d’une conviction : développement durable et croissance économique ne sont pas mutuellement exclusifs. Après de deux mois d’études au niveau mondial, nous avons réalisé un constat simple : la plupart du temps, les entreprises prennent le problème à l’envers ! Pour diminuer rapidement son impact écologique, une entreprise cherche trop souvent une nouvelle solution technologique capable de répondre à tous les enjeux à la fois. Et son réflexe est alors le suivant : si je ne trouve pas de solution existante, je vais créer moi-même une technologie et y engager des fonds. Or, la plupart du temps, cette solution existe déjà ailleurs dans le monde ».

The Green Link propose donc, notamment, l’offre Tech Scan visant à chercher, sur l’ensemble de la planète, les technologies existantes et matures, capables de répondre aux besoins de ses clients. « À titre d’exemple, WWF cherchait une solution pour calculer le CO2 des projets de reforestation et, ne trouvant aucune solution en Suisse, s’apprêtait à démarrer le co-développement d’un nouvel algorithme avec l’Université de Lausanne. Grâce à nos intelligences artificielles et notre réseau de plus de 3000 experts, nous avons rapidement identifié 15 technologies matures dont 5, une fois combinées, pouvaient répondre immédiatement à leurs besoins. Ils ont ainsi gagné du temps (les technologies sont prêtes à être déployées) et économisé de l’argent (en n’investissant pas pour réinventer ce qui existe déjà… ».

Un antidote au greenwashing

The Green Link insiste sur l’intérêt de s’inspirer des bonnes pratiques environnementales au niveau international. « Les entreprises sont de plus en plus dans l’obligation de respecter des engagements chiffrés liés à leur empreinte environnementale avec, parfois, des objectifs difficiles à atteindre. Il est très facile de maquiller la vérité pour présenter l’image d’une entreprise plus respectueuse qu’elle ne l’est ou d’insister, par des actions de communication, sur la compensation carbone (simple écriture comptable qui ne change pas la trajectoire climatique) sans chercher à faire évoluer les modes de production vers une plus grande conformité à la notion de Développement Durable ». C’est la deuxième promesse de The Green Link : aider leurs clients à définir la feuille de route stratégique adaptée à leur contexte par une démarche orientée métier, fondée sur les bonnes pratiques internationales. « On entre tout de suite dans le concret en embarquant toutes les fonctions de l’entreprise ». The Green Link se concentre sur sept des objectifs de Développement Durable de l’ONU: Alimentation, Eau, Énergie, Production et Consommation Responsables Climat, Biodiversité sur Terre et dans les Océans.


Aller au-delà du Net-Zero 

Autre point important sur lequel insiste The Green Link : embarquer et inciter tous les acteurs - notamment les collaborateurs - à participer. «  Une feuille de route environnementale ambitieuse se construit aussi en sollicitant l’ingéniosité des employés face à des challenges précis. Par une planification fine, intelligente, combinant projets de fonds et initiatives rapides imaginées par les employés, on construit un portefeuille d’actions qui apporte régulièrement de bonnes nouvelles : chaque trimestre, on est en mesure de montrer de manière tangible les progrès positifs réalisés. C’est un vrai travail de design stratégique que nos clients réalisent avec nos plateformes digitales pour créer une vraie dynamique de transformation d’entreprise .» 


De Montréal à Nantes

À la suite de son TedX à l’Université McGill en Octobre 2019, Bernard Lebelle est intervenu comme conférencier lors de l’évènement MTL Connecte 2020 où The Green Link a obtenu le Prix de la Révélation du Jury. C’est à cette occasion que s’est fait la rencontre avec la délégation de la CCI de Nantes St-Nazaire. « Nous avions déjà envie de nous installer dans l’Ouest de la France, car nous y avons des attaches. Business France nous a aidés et nous avons quitté le Québec afin de créer notre filiale européenne en France.». Avec deux salariés en France (d’autres embauches sont prévues en 2022) pour continuer le développement de l'intelligence artificielle et gérer le périmètre Europe, Afrique et Moyen-Orient, The Green Link garde une équipe de 4 personnes au Québec pour la zone Amérique du Nord, Amérique du Sud et Asie.


En savoir plus sur The Green Link