EMR : Geps Techno récupère l'énergie des vagues pour produire de l'électricité en mer

A la conquête de nouveaux marchés, l'entreprise basée à Guérande, près de Saint-Nazaire, présente sa dernière innovation mondiale au salon Seanergy de Dunkerque. Rencontre avec Jean-Luc Longeroche, directeur de Geps-Techno.

Geps Techno récupère l'énergie des vagues pour produire de l'électricité. Comment êtes-vous arrivés à cette innovation ? 

Geps Techno est une société d’ingénierie créée en 2011 autour d’un concept innovant d’hybridation de différentes sources d’énergie renouvelable sur un seul et même flotteur afin d’abaisser le coût du kWh. En écoutant ses partenaires industriels et futurs clients, l’entreprise s’est focalisée sur le développement de sa technologie de récupération de l’énergie des vagues basée sur la mise en circulation en circuit fermé d’eau de mer et le turbinage de ce flux.

L’autre choix stratégique important est de se concentrer sur le marché de l’autonomie énergétique en mer afin de trouver des débouchés commerciaux rapides et industriels.
Depuis le premier prototype réalisé en 2012, les différents produits commerciaux ont fonctionné plus de 100.000 heures en mer et largement démontré leur fiabilité exceptionnelle.

Le prototype qui va être installé est une innovation mondiale. De quoi s’agit-il ?

Pour répondre au besoin de nos clients ayant des besoins de puissance supérieurs à 100 kW, Geps Techno et ses partenaires ont réalisé un prototype hybride (80% houle, 20% solaire) de 150 kW qui permet de produire de l'électricité en mer de manière autonome. Ce prototype permettra de valider la technologie à une échelle supérieure aux premières applications, de démontrer la fiabilité des performances et de servir de maison-témoin pour de futurs clients, comme les groupes pétroliers, les producteurs d'énergie via les champs éoliens offshore ou l'aquaculture. C'est aussi une excellente occasion d’embarquer d’autres programmes R&D pour effectuer des essais en mer dans de bonnes conditions.

Votre développement se fait donc plutôt à l'international ...

Notre développement est aujourd’hui principalement axé sur l’international, et ce pour toutes nos lignes de produits : bouées de monitoring modulaires, stabilisation navires et plateformes autonomes moyenne puissance. Outre une prospection en direct dans les zones commerciales prioritaires, nous cherchons à nous appuyer sur des partenaires locaux pour accélérer la découverte et le référencement sur les marchés ciblés, dont l'éolien offshore et l'aquaculture. Nous serons au salon Seanergy les 5 et 6 juin prochains justement pour rencontrer ces futurs clients.