Gens de confiance : «c’est tout l’écosystème nantais qui joue collectif»

Fondée il y a 7 ans à Nantes par 3 amis, la plateforme de petites annonces "Gens de Confiance" connaît aujourd’hui un bel essor avec une communauté qui a dépassé le million de membres avant l’été. Elle est l’une des premières startups à rejoindre le dispositif « un job à Nantes #tech » dans l’objectif d’attirer de nouveaux collaborateurs à rejoindre l’aventure. Rencontre avec Nicolas Davoust, cofondateur de Gens de confiance.

Votre startup connaît une forte croissance. Néanmoins, vous dressez le constat de difficultés à recruter sur le marché du travail nantais, qui vous conduisent aujourd’hui à rejoindre le dispositif « un job à Nantes #tech ».

Nicolas Davoust : Effectivement, seules les ressources humaines nous font défaut pour développer nos nombreux projets, au point que cette pénurie de talents devient aujourd’hui un enjeu de croissance et de pérennité de l’entreprise.
Cette démarche « un job à Nantes #tech » nous intéresse à plusieurs niveaux. Aujourd’hui, les développeurs sont sur-sollicités, ils reçoivent des demandes de tous les côtés. A travers cette démarche, c’est tout l’écosystème nantais qui, une fois de plus, joue collectif. C’est très rassurant pour les développeurs, qui voient ainsi la richesse du marché du travail nantais et les capacités à rebondir si cela se passe mal pour eux ou pour relever de nouveaux challenges après cinq ans dans une boîte.

Gens de Confiance compte déjà près de 50 collaborateurs. Combien de postes avez-vous encore à pourvoir ? 

Une dizaine de postes sont actuellement ouverts sur des métiers du numérique. Nous recherchons plutôt des personnes au profil plutôt senior (5 ans d’expérience), et quel que soit leur niveau d’études.

Comment procédez-vous pour convaincre de nouveaux collaborateurs à vous rejoindre ?

Le marché nantais étant en forte tension, Gens de confiance a missionné deux collaborateurs à plein temps qui démarchent des personnes encore en poste, surtout sur Paris, 8 personnes sur 10 arrivant de la région parisienne. Face à la tension actuelle, plutôt que de réduire nos exigences, nous faisons le choix de mettre la barre encore plus haut. Pour recruter les meilleurs talents de la tech, nous misons sur l’exigence de l’équipe, une équipe qui passe du temps à se former aux dernières technologies (PHP Symfony, Python, React, Next JS, Typescript), avec des collaborateurs qui partagent leur savoir-faire entre eux et acceptent des challenges difficiles à relever. 

A l’heure où les talents sont justement sollicités de partout, en quoi Gens de confiance se définit-elle comme une entreprise accueillante ?

Nous accordons une attention certaine à l’équilibre vie privée / perso avec notamment des horaires largement flexibles. Nos bureaux sont très agréables, lumineux et bien situés en centre-ville de Nantes (Boulevard Guist’hau). Néanmoins plusieurs salariés, qui préfèrent le télétravail, ne passent au bureau que pour déjeuner, prendre un verre, ou se retrouver pour jouer aux échecs ou faire du sport.
Nos salariés bénéficient à leur arrivée d’un welcome package avec la possibilité de choisir leur matériel sans limite (écrans panoramiques, fauteuils ergonomiques). En outre, ils disposent tous également d’une excellente mutuelle prise en charge à 85% par l’entreprise, et de RTT pour plus de la moitié d’entre eux. En plus de rémunérer nos collaborateurs en ligne avec les salaires, nous réévaluons très souvent les salaires pour éviter qu’un collaborateur ne soit en décalage en raison de son ancienneté. Nos salariés reçoivent également des bons de souscription, ainsi tout le monde, pas uniquement le comité de direction, est actionnaire (10% du capital) et intéressé à la réussite de l’entreprise. La moyenne d’âge des collaborateurs est de 31 ans.  Et les femmes représentent plus du tiers de l’effectif.

En quoi définiriez-vous Gens de confiance comme une entreprise à impact ?  

Surtout, la raison d’être de notre entreprise fait du sens, et a un impact direct sur les gens qui nous entourent. Nos 1,2 million de membres viennent chez nous parce qu’ils ont un besoin de confiance dans leurs transactions entre particuliers, ce qu’ils ne trouvent pas sur les autres plateformes. Nous permettons ainsi à des personnes qui n’auraient pas de « bons » dossiers par exemple, de trouver un logement parce qu’ils sont recommandés par le réseau.
Par son cœur de métier, l’entreprise Gens de confiance fait partie de l’économie circulaire. En échangeant un produit plutôt que d’en acheter un neuf, nous avons un impact immédiat sur l’écologie, sur le pouvoir d’achat des gens et le lien social.