L’entreprise Québécoise OSEDEA ouvre une agence digitale à NANTES

Rencontre avec Sébastien Moreau, responsable du nouveau bureau nantais de l’agence digitale québécoise OSEDEA.

Pouvez-vous nous parler de l’activité d’OSEDEA ?

OSEDEA est une compagnie de développement informatique de dimension internationale, qui compte une trentaine de collaborateurs, installée depuis bientôt 8 ans à Montréal. Son cœur de métier est de créer des applications web et mobiles : de l’expression de besoin du client au développement, en passant par le pôle UX/UI pour maquetter le parcours utilisateurs. Il nous tient à cœur de toujours rester à la pointe des technologies, en participant par exemple à des meet-up et conférences pour partager notre expérience, notamment sur l’intelligence artificielle, les chatbots ou encore la blockchain.


Comment s’est déroulée votre arrivée sur Nantes ?

L’aventure OSEDEA a démarré pour moi en mai 2016 à Montréal, avec une équipe dynamique et cosmopolite (photo) qui n’a cessé de grandir au fil des années. C’est la fin de validité de mon visa qui m’a poussé à rentrer en France. Il a toujours été prévu que je rentre sur Nantes à la fin de mon expérience québécoise. Mais bien qu’Osedea a déjà des clients tel qu’Altavia, Solvay ou le Groupe PSA, je ne pensais pas que l’aventure OSEDEA pourrait se poursuivre au-delà de la frontière.

L’opportunité s’est présentée avec le directeur technique d’OSEDEA, un Français lui aussi en fin de VISA. Nous avons eu l’idée de créer ensemble notre activité sur Nantes. A nous deux, nous avons une bonne maîtrise de l’écosystème numérique nantais et l’envie de monter notre propre antenne OSEDEA. Nous sommes actuellement  deux personnes et notre ambition est d’atteindre une dizaine de collaborateurs dès le début de 2020, pour relever de nouveaux challenges techniques au niveau national et européen.


Comment avez-vous été accompagnés par les acteurs du territoire?

Nous avons reçu l’aide de l’agence Nantes Saint-Nazaire Développement pour nous aider à nous installer dans les nouveaux locaux de la Conciergerie, face à la Grue Jaune sur l’Île de Nantes. Ces espaces sont transitoires, car nous souhaitons durant l’été disposer de nos propres bureaux, idéalement dans les quartiers ouest de la ville à proximité de Chantenay.

Il a fallu également convaincre le gérant canadien d’OSEDEA de miser sur la ville de Nantes et de nous suivre dans notre projet. L’agence nous a aidé à lui prouver l’attractivité de Nantes et l’intérêt de s’y implanter. La variété des structures, de la TPE aux grands comptes, a été un argument de plus pour le développement de notre activité.  Nous avons aussi bénéficié du soutien des banques, grâce au partenariat entre la Banque Nationale du Canada et le Crédit Agricole Atlantique Vendée.


Faites-vous un parallèle entre Montréal et la ville de Nantes ?

Les ressemblances sont nombreuses avec l’Ile de Nantes. L’environnement et l’ambiance y sont similaires à Montréal, qui est aussi une île. Sans oublier la diversité culturelle commune des deux villes et le grand nombre de  chantiers en cours. On trouve autant de travaux à Montréal qu’à Nantes !

Nantes est aussi une ville proche du bord de mer avec de nombreux espaces verts. Elle est très accueillante au même titre que Montréal. Tous ces arguments ont convaincu OSEDEA de venir s’y installer.

Par ailleurs, OSEDEA participe déjà aux temps forts nantais du numérique, avec la prise de parole de la responsable de la culture d’Osedea Ivana Markovic au Web2Day le 6 juin prochain. Une compétition de programmation, qui se déroulera lors de la Nantes Digital Week, est aussi en préparation. Plus d’informations à venir sur ce sujet sous peu...