Dinettes développe à Nantes des solutions innovantes pour la vente à emporter

Anciens étudiants de l’Ecole de design de Nantes Atlantique, Benjamin Charles et Simon Joyau développent des concepts innovants de stands d’animation, chariots ambulants et kiosques mobiles pour la restauration, l’hôtellerie et l’événementiel. Des produits « made in France » grâce au réseau de fournisseurs et fabricants présents dans l’Ouest.

Quelques années après leurs études en design à Nantes, Benjamin Charles et Simon Joyau se sont retrouvés autour d’une envie commune de créer une marque. C’est le concours Mini Maousse, organisé par La Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris qui mettra leur projet sur les rails. Coup de cœur du jury pour l’édition 2013 consacrée à la cuisine de rue (« Ma cantine en ville »), ils proposent la première ébauche de ce qui deviendra leur produit phare, un point de vente mobile destiné à la restauration. « Il s’agit d’un stand entièrement modulable et démontable, qui permet de s’implanter directement au cœur du lieu événementiel, aussi bien sur une péniche que dans une cave ou un jardin » explique Benjamin Charles. « Nous nous sommes inspirés de l’univers des marchés et du « stand de marchande » pour enfants (toit textile, cagettes en bois…), auquel nous avons apporté une dimension haut de gamme et mobile ». Conçu pour être monté facilement et rapidement, le stand est aussi personnalisable : aménagement, finitions, couleur et accessoires. Les premières commandes tombent alors que le prototype est exposé à la Design Week de Milan. L’entreprise est officiellement créée en 2016 sous le nom de Dinettes.

Du stand de restauration au corner : une attention portée à la durabilité des produits

Vente à emporter, stand de dégustation, café ambulant, buffet… Dinettes compte aujourd’hui près de 200 références clients. « Des traiteurs mais aussi des marques alimentaires qui utilisent le stand pour des actions de communication événementielles de type roadshows », précise Benjamin Charles. « Nous sommes particulièrement attentifs à la qualité et à la durabilité de nos produits ». Pour Sodexo, Dinettes a ainsi réalisé une série de kiosques utilisés depuis 3 ans dans le cadre du tournoi de tennis de Rolland Garros. Une solution sur-mesure à l’origine du second produit développé par les designers, un chariot de vente dédié à l’hôtellerie-restauration et la restauration collective, qui a depuis séduit les groupes Accor, Barrière, Elior ainsi que des enseignes indépendantes. « De nouveaux projets émergent à partir des demandes et des besoins de nos clients », commente Benjamin Charles. « Nos chariots sont ainsi utilisés en tant que comptoirs de vente éphémères, shop-in-shops ou corners, comme l’a fait La Maison du Chocolat au sein d’un magasin FNAC ou encore la boulangerie Maison Seguin pour un stand de pâtisserie en grande et moyenne surface ». 


Un tissu de fournisseurs et sous-traitants de qualité

Après un début d’activité à Paris, Dinettes a rejoint Nantes à l’été 2020. « Dès le départ, nous avions envisagé de quitter Paris dès que l’entreprise serait mature. Nous souhaitions revenir dans l’Ouest pour nous rapprocher de l’important bassin de sous-traitants de qualité dont bénéficie la région. Par son dynamisme économique, la richesse de sa vie culturelle et événementielle, Nantes s’est imposée facilement ». Un choix qui correspond au souhait d’un retour aux sources des deux fondateurs et d’un nouveau cap pour l’entreprise. « Nous avons pu trouver un local mixte, avec un bureau et un espace de stockage ». Après une année 2020 « riche en challenges », l’entreprise travaille sur « de nouvelles réponses au contexte sanitaire pour aider les acteurs de la restauration à créer facilement un point de vente mobile ».


En savoir + : https://www.dinettes.fr/