Claranet : "Nantes a remporté tous les suffrages auprès de nos salariés"

Basée à Paris, Claranet, expert des services manages de clouds privés et publics, vient d'installer une antenne à Nantes. 3 questions à Laurent Perriault, directeur des opérations chez Claranet.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre activité ?

Claranet est une entreprise d’hébergement et d’infogérance de sites internet et de systèmes d’information, créée il y a 23 ans au Royaume-Uni. Elle compte 2200 collaborateurs répartis dans 10 pays, dont 600 en France à Paris, Lille et Rennes. Et travaille pour 4500 clients de tous secteurs d’activité, dont Airbus, Monoprix, Sarenza ou MyMajorCompany.
Soucieux du bien-être de nos salariés, nous avons pris la décision en 2018 d’explorer de nouveaux territoires d’implantation pour leur permettre de réconcilier vie professionnelle et épanouissement personnel.

Le bien-être de vos salariés a été un moteur dans cette implantation. De quelle manière ? 

Une enquête interne a été menée auprès de nos 600 collaborateurs pour voir dans quelle autre ville ils aimeraient travailler. Parmi les villes que nous avons proposées (Nantes, Bordeaux, Marseille, Toulouse, Lyon), c’est Nantes qui a remporté tous les suffrages.

En quoi cette nouvelle antenne à Nantes offre-t-elle de nouvelles opportunités pour Claranet ?


Les investissements faits par la région et la métropole pour améliorer l’accessibilité de Nantes pour rejoindre Paris rapidement ont aussi compté dans notre décision.

Nous occupons d’ores et déjà 150 m² de bureaux dans un espace de coworking (la Corderie), une configuration qui va nous permettre de resserrer les liens avec les entreprises locales et les écoles pour le recrutement de nouvelles personnes. En plus de la dizaine de personnes qui arrivent de Paris et de Rennes d’ici juin, nous allons procéder à de nouveaux recrutements en 2019.

Nantes bénéficie d’un écosystème numérique et industriel extrêmement développé, et d’un bassin économique hétérogène. Ce qui est source d’opportunités de marché, mais aussi promesse d’embauche pour les conjoints des collaborateurs.