A Carquefou, Smurfit Kappa Colors & Consumers fait de l’origami à l’échelle industrielle

L’entreprise de carton ondulé léger emploie 300 collaborateurs à Carquefou, dont 4 designers issus de l’Ecole de design de Nantes Atlantique. Portée par les nouvelles réglementations environnementales, l’entreprise connaît une croissance de 10% par an, qui l’amène à recruter 30 collaborateurs en 2022.

« Notre métier est de faire de l’origami à l’échelle industrielle ! », déclare Emmanuel Rougier, directeur général de l’entreprise Smurfit Kappa à Carquefou, en périphérie de Nantes. L’entreprise spécialisée dans la production de carton ondulé pour les emballages à usage des consommateurs, fabrique tout type d’emballages pour les secteurs de l’alimentaire, de l’agroalimentaire, de la cosmétique et des vins & spiritueux. Créée dans les années 1950, l’entreprise de Carquefou fournit des cartons d’emballages pour le marché français à destination de grands comptes comme LU, BN, Quick, Burger King dans l’agroalimentaire, L’Oréal ou Interparfums dans la cosmétique ou Vranken pour les champagnes, par exemple. 

Une relation historique avec l’Ecole de design

L’entreprise emploie plus de 300 salariés à Carquefou. Dans le bureau d’études, une équipe de 11 designers, dont 4 issus de l’Ecole de design Nantes Atlantique, conçoivent des emballages innovants et créatifs. Ainsi brevetée, la solution « up-to-you » qui, à l’ouverture de l’emballage, fait automatiquement remonter la bouteille de parfum hors de son étui. « L’idée était de prendre en considération le fait que le parfum est un cadeau. Ce concept innovant imaginé par un collaborateur issu de l’Ecole de design Nantes Atlantique », souligne le directeur.  Autre innovation, un panier abricots/fraises, comme alternative à l’emballage plastique.  Alors que le carton est un matériau opaque, l’enjeu est ici de permettre de voir le produit. 

Innover en lien avec les contraintes réglementaires et les attentes du client, tout en ayant une approche créative et inspirante, tel est le challenge quotidien des designers. « Chaque année, notre bureau d’études réalise plus de 5.000 études, soit pour faire évoluer un produit, soit pour proposer des idées au client et lui permettre d’avoir de la matière pour sa réflexion, d’être source d’inspiration pour nos clients ». Smurfit Kappa accueille et forme également chaque année un alternant de l’Ecole de design. Et certains de ses collaborateurs interviennent au cours du cursus de l’Ecole de design en tant qu’enseignants ou jurys.  


Le carton, un matériau d’avenir 

L’activité de Smurfit Kappa est directement concernée par les enjeux environnementaux. Le carton est un matériau très recyclé. En France, le taux de recyclage du carton est proche de 90% et le carton peut avoir 7 à 9 vies avant épuisement de ses propriétés. « Avec les nouvelles exigences de la loi AGEC d’avril 2022 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire), les fabricants sont tenus d’utiliser des emballages plus vertueux. Et notre activité a de ce fait enregistré une forte croissance de 10% par an au cours des deux dernières années », souligne le directeur. 

En Loire-Atlantique, le groupe Smurfit Kappa compte deux autres usines de production de cartons à Gétigné (49), en plus du site de Carquefou. Au niveau mondial, il compte 46.000 collaborateurs répartis sur 350 sites dans 36 pays, avec une forte proximité des lieux de consommation. 

Fort de son développement, l’entreprise nantaise cherche à recruter 30 nouveaux collaborateurs en 2022. Smurfit Kappa Colors & Consumers, site de PAPCART à Gétigné travaillant les mêmes produits recrute également 15 collaborateurs. « Il n’y a pas d’école pour travailler chez nous en production. Nous proposons des formations sur 6 à 18 mois qui vont permettre à des personnes en quête de reconversion de trouver leur voie, puis leur offrir des perspectives d’évolution intéressantes – d’opérateur de production à conducteur expert machine jusqu’à des postes d’encadrement – dans un secteur vertueux ».  


En savoir + sur Smurfit Kappa