Comment construire ensemble la ville de demain ?

A l'occasion du Salon de l'immobilier (SIMI) qui se tient à Paris du 8 au 10 décembre 2021, Pierre Leroy, président de la French Proptech, dévoile les contours de "La Ville est belle", une nouvelle démarche pour construire la ville de demain.

Vous avez lancé le mouvement de la French Proptech à Nantes, il y a 3 ans. En quoi "la ville est belle" constitue-t-elle une nouvelle étape ?

Pierre Leroy : Ce sont deux sujets différents. La French Proptech a pour vocation de fédérer les startups dans le domaine de l'immobilier et le bâtiment dont le sujet est d'aider une filière à faire sa transformation digitale. "La ville est belle" a pour vocation d'offrir un lieu pour accueillir tous ceux qui ont envie d'innover autour de la fabrique de la ville. Pas seulement les startups, mais aussi les architectes, les promoteurs qui innovent, qui changent leurs manières de faire, et aussi les réseaux qui animent comme le Club Immobilier Nantes Atlantique (CINA), Novabuild, Atlansun et contribuent à ces changements. Il s'agit de les réunir autour de ce coworking affinitaire pour participer à la fabrique de la ville alors que celle-ci n'est plus vraiment désirable à l'heure de la crise actuelle. la volonté est de se mettre ensemble, cohabiter et coproduire les choses. "La ville est belle" sera à la fois un lieu et une programmation événementielle pour ouvrir ses horizons et définir des axes prioritaires au profit d'une ville plus belle.

En quoi la ville de demain sera-t-elle construite différemment ?

Ensemble, nous avons déjà identifié des axes de travail :
1- Comment on construit mieux et moins cher en ville ?
2- Comment construire des bâtiments efficients ?
3- Comment faire du lien avec les commerces de proximité ?
Ce travail ne peut se faire qu'en collaboration entre les entrepreneurs et les habitants. Créée à Paris, la Maison de la Conversation s'installe à Nantes dans les locaux de la "Ville est belle" pour animer le dialogue citoyen. Il s'agira par exemple de débattre sur la construction en bois modulaire, pour savoir si les usagers ne sont pas frileux sur la solidité du bois par rapport au béton, etc.
Autre acteur, Arti Show qui propose de faire entrer l'art dans la ville, avec des expositions comme celle de l'artiste Dr Pepper sur la ville de demain ou une autre sur la rénovation urbaine. L'idée est de faire venir les usagers au sein de l'écosystème pour que les professionnels soient connectés aux réels besoins des usagers.

Le lancement de la Ville est belle sera annoncé au salon de l'immobilier (SIMI). Quelles sont les prochaines étapes ?

En 2022, nous allons donner corps avec le collectif à ce bâtiment à travers une programmation événementielle. Rendez-vous donc pour l'événement Edifice, 1ère biennale de l'immobilier de demain organisé par le CINA le 30 juin 2022, mais aussi au Web2Day ou à Nantes Digital Week. Il s'agit aussi de partager aussi cette démarche avec cinq autres métropoles françaises qui sont intéressées par notre démarche avec l'écosystème entrepreneurial structuré qui réfléchit à la fabrique de la ville, et ancré sur les problématiques locales. Nous envisageons par ailleurs des groupes projets dans d'autres lieux de la métropole ou à Saint-Nazaire afin de contribuer au projet territorial dans son ensemble.  

En savoir + sur la conférence présentée au salon SIMI le 9 décembre 2021