Quelques trucs et astuces pour organiser un évènement durable à Nantes

Inciter les participants d'un événement à se déplacer "propre", faire appel à des investigateurs pour "auditer" son événement, prévoir une nourriture "responsable"… Un événement éco conçu, ça se prépare. Toutes ces astuces seront explorées lors de l'événement 1001 Evénements qui se déroulera le 1er février 2019 à l'Ecole des Beaux-Arts de Nantes.

"En matière d'événement, personne n'est tout à fait exemplaire", tient à souligner Hervé Fournier de Terra 21, acteur engagé sur l'enjeu des évènements éco-conçus et initiateur de 1001 Evénements. "On cherche simplement à faire de notre mieux et à répondre à quelques enjeux environnementaux assez urgents".

Non à la voiture en solitaire !

Les déplacements représentent 60 % à 80 % de l'impact carbone d'un événement. "Pour inciter les participants à réfléchir à leur mode de déplacement, l'organisateur enverra un e-mail à toutes les personnes inscrites en proposant des alternatives à la voiture". Un lien vers des plateformes de covoiturage (Ouestgo, blablacar) y sera inséré, tout comme les informations pratiques concernant les transports en commun. Un partenariat avec l'association Place au Vélo peut également être imaginé pour, le Jour J, prévoir un accueil privilégié des cyclistes et des animations, tels que le contrôle technique pour actualiser l’entretien du deux-roues, le marquage contre le vol, etc.

Des pauses gourmandes responsables

Proposer à vos participants des plats en lien avec vos engagements environnementaux, c'est possible avec l’EcoFoodList, un outil qui facilite la mise en relation entre restaurateurs de plein air (les fameux foodtrucks) et organisateurs. "Les restaurateurs sont sélectionnés en fonction de 10 critères abordant tant l'approvisionnement, la transformation que la production de déchets (circuit court, local, végé, fermier, bio, fait maison, zéro gaspillage, saison, zéro déchet, bon pour le climat)". L'édition 2019 de l’EcoFoodList référence une vingtaine de restaurateurs.

Trier les déchets, c'est bien, ne pas en produire, c'est mieux

Pour éviter de générer des déchets sur un évènement, il existe quelques bonnes habitudes à adopter. Dans votre réseau, vous connaissez certainement des entreprises ou associations qui auront une table haute, des chaises, ou tout autre mobilier à vous prêter… Des plateformes existent aussi telles que Matelo Evènement pour le prêt, la location et la mutualisation de matériel événementiel. "Il faut passer à une approche Cycle de vie pour les stands, c'est-à-dire créer des stands mono-matériaux, plus faciles à recycler, et proscrire le stand à usage unique. Cela suppose en revanche de démonter et de stocker proprement celui-ci après chaque utilisation".

Évaluer votre évènement

Le REEVE (REseau Eco éVEnement) propose une animation permettant de réaliser, en direct, l'évaluation de l'écoresponsabilité d'un événement. Pour cela, il suffit de créer une équipe de 5 à 10 "investigateurs", des volontaires parmi vos participants. Ils devront évaluer votre événement en se basant sur un référentiel précis et sur plus d'une cinquantaine de bonnes pratiques. A l'issue de ces analyses, une note est attribuée : vous disposez d'un diagnostic qualitatif et, de leur côté, vos invités-investigateurs développent leur compréhension des enjeux d'écoresponsabilité d'un événement. Tout le monde y gagne !