Rencontres internationales 2015 : Pourquoi ils ont fait le choix de Nantes Saint-Nazaire

Qualité de vie, offre culturelle, flair économique, chaleur de l'accueil,... Interrogés sur leurs premières impressions lors de leur arrivée à Nantes, les talents internationaux ne tarissent pas d'éloges sur leur cité d'adoption.

Qualité de vie, offre culturelle, flair économique, chaleur de l'accueil,...  Interrogés sur leurs premières impressions lors de leur arrivée à Nantes, les talents internationaux ne tarissent pas d'éloges sur leur cité d'adoption. 

 

Ils sont chercheurs, entrepreneurs, responsables de clusters internationaux, avec un point en commun : tous sont des "talents" internationaux arrivés à Nantes Saint-Nazaire dans le cadre de leurs travaux de recherche ou de leur emploi. A l'occasion de la soirée Rencontres internationales 2015, organisée par l'Agence Nantes Saint-Nazaire Développement et le World Trade Center, dans le cadre de la Folle Journée, des talents internationaux du territoire sont venus témoigner sur les raisons qui les ont amenés à s'installer ici.  

 

Thierry Ripoche Natural PowerArrivé a Nantes en 2009 pour monter la filiale de l'entreprise écossaise Natural Power, Thierry Ripoche se souvient avant tout du "soutien sans faille" apporté par l'Agence économique Nantes Métropole Développement au moment de l'implantation de son entreprise. "Ils sont même allés jusqu'à trouver une place dans un lycée pour ma fille". En quête d'une ville sur la façade atlantique, il avait dès 2009 fait le pari de l'essor des énergies marines renouvelables et de l'éolien offshore, filière aujourd'hui en forte croissance à Nantes Saint-Nazaire.  

 

"La moitié de nos ingénieurs à Strasbourg rêvent de venir nous rejoindre à Nantes"

Au-delà, les internationaux pointent la qualité de vie qui compte beaucoup dans la capacité à attirer de nouveaux collaborateurs. "Nantes a une capacité d'attractivité énorme : une offre culturelle digne des grandes métropoles et renommée à l'international avec la Folle Journée et les Machines de l'île. L' aspect "green" de la ville, et notamment la place croissante donnée au vélo, est primordial pour une entreprise comme la nôtre en pointe sur le secteur des Energies marines renouvelables", souligne le chef d'entreprise.  "Au moins la moitié de nos ingénieurs à Strasbourg rêvent de venir nous rejoindre à Nantes".  

 

"Alternative de charme à Paris"

Chris Ewels Institut des matériaux

"Interdisciplinarité, excellence des projets de recherche, le mix recherche fondamentale et appliquée...", c'est souvent l'excellence des laboratoires de recherche qui amène les chercheurs à choisir Nantes. Installé depuis 10 ans à Nantes, Chris Ewels, chercheur à l'Institut des Matériaux de Nantes (IMN) - 200 chercheurs de toutes nationalités - se réjouit d'avoir pu monter ici "plusieurs meeting internationaux avec l'aide de la collectivité". Pour ce chercheur, "Nantes constitue une alternative de charme par rapport à Paris avec une bonne atmosphère économique". 

 

 

 

 

"De réelles opportunités de monter des projets innovants"

Sophie Labrosse Biopeople

 

Européenne par excellence, Sophie Labrosse travaille pour le cluster Biopeople, spécialisé sur les biotechnologies, à Copenhague. Aujourd'hui installée au Danemark, cette Hollandaise d'origine a vécu à Nantes il y a une dizaine d'années. Elle continue d'entretenir des relations et de répondre à des appels d'offre européens en partenariat avec le cluster Atlanpole Biothérapies. "S'il n'existe pas beaucoup de grandes entreprises à Nantes, on y trouve en revanche de réelles opportunités de monter des projets innovants, de développer ses projets". 

 

 

 

 

"Améliorer la qualité de l'accueil des talents"

Pour cette seconde édition, la soirée Rencontres internationales, organisée en partenariat avec le World Trade Center, a rassemblé 200 personnes de 26 nationalités. "Nous voulons améliorer la qualité de notre accueil pour les talents internationaux", a conclu Karine Daniel, vice-présidente de Nantes Métropole, en charge des relations internationales et de l'enseignement supérieur recherche. Un chantier que s'est fixé Johanna Rolland pour son mandat de Présidente de Nantes Métropole, et auquel chacun de ces talents internationaux compte bien apporter sa pierre.