Nantes, ville la plus entreprenante de France, selon Challenges

Nantes arrive en tête du classement pour l’accueil des entreprises, dans le classement publié le 10 novembre 2021 par le magazine Challenges. Un résultat qui tient en grande partie à la capacité de l'écosystème à jouer collectif.

Dans le classement réalisé par le magazine Challenges, en partenariat avec le cabinet d’audit et de conseil BDO Bipe, la métropole nantaise arrive sur la 1ère marche du podium pour l’accueil des entreprises devant Rennes, Lyon et Toulouse. Le classement porte sur une vingtaine de métropoles françaises.

"The place to be" pour les startups...

Les raisons qui expliquent cet engouement pour la Cité des ducs de Bretagne sont le résultat à la fois d’un long historique et du jeu collectif à la nantaise. « Nantes profite de la continuité entre Jean-Marc Ayrault et Johanna Rolland », souligne le magazine. « Après 20 ans d’aménagement des friches industrielles, qui abritaient les halles Alstom, l’ile de Nantes est devenue the place to be pour toutes les startups de l’ouest. Nantes a pris un air de Silicon Valley à la française ». Arrivé à l’automne 2020, Doctolib emploie aujourd’hui 250 personnes et compte en recruter encore autant d’ici 3 ans. L’écosystème tech nantais confirme son dynamisme avec de nombreuses startups comme Compte Nickel, Oui.sncf, Gens de confiance…

Mais pas que ..

Force est de constater que Nantes n’attire pas que la French Tech, affirme Challenges. Des entreprises prometteuses dans les secteurs de l’industrie durable (Airseas, Kickmaker…) ou de la mode responsable (Faguo…) ont aussi fait le choix de Nantes ces dernières années pour les mêmes raisons. Parmi les arguments mis en avant par les entreprises que le magazine a rencontrées, on trouve à Nantes « un tissu industriel complet », une diversité économique, la facilité à trouver un emploi pour le conjoint, un taux de chômage inférieur à la moyenne française depuis 2018, et surtout, ce qui fait la spécificité nantaise « un jeu collectif bluffant qui met tout le monde dans le même bateau, quels que soient les agendas personnels, les obédiences politiques… », relève Vincent Bernatets, président d’Airseas.  


Cet attrait pour Nantes a conduit la métropole à fixer des priorités dans l’accueil des entreprises . « Après des années d’une attractivité classique, nous adoptons depuis 2019 une approche plus qualitative (…) avec des filières clés que nous souhaitons pousser », comme l’industrie du futur, le numérique, les industries créatives et la santé, avec en sus une fibre écoresponsable, explique Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de l’agence économique Nantes Saint-Nazaire Développement, porte d’entrée pour l’accueil des entreprises.

3e ville la plus accueillante pour les familles

Nantes figure également en bonne 3e place des villes les plus accueillantes pour les familles (derrière Clermont-Ferrand et Dijon), en raison notamment du développement des services aux particuliers (infrastructures, santé…) et du taux de chômage le plus faible des 20 premières métropoles françaises.

Pour réaliser cette enquête exclusive, BDO Bipe s’est appuyé sur de multiples sources publiques (Insee, Pôle emploi…) ainsi que sur ses propres outils, comme les migrations résidentielles, dynamique sectorielle… en se concentrant sur des données clés comme le prix au mètre carré pour une maison, l’équipement en voitures électriques, le nombre de contrats d’apprentissage signés...