Nantes et Montpellier, initiateurs du mouvement PropTech

Amorcé en 2017, c’est à l’occasion de l'événement numérique Web2Day que le mouvement PropTech vient officiellement d'être lancé à Nantes.

Précurseurs dans la démarche, les territoires de Nantes et Montpellier sont à l’origine du mouvement PropTech qui  désigne tous les acteurs qui cherchent à repenser, révolutionner, améliorer les services du secteur immobilier (transaction, location, construction, gestion des actifs...) à l'aide des nouvelles technologies. Objectif : Répondre, en toute transparence, aux usages et aux attentes des consommateurs.

A l'origine, trois mots : innovation, start-up et immobilier. Autour de ces trois items, six entreprises nantaises :  EP, Immodvisor, Take a Desk, Bloc in Bloc, Fundimmo, Cedreo et quatre originaires de Montpellier : Idealys, MaSmartHome, Snapkin et LKSpatialist.

Fédérer les acteurs de la filière immobilière autour de problématiques communes

PropTech (pour Property et Technology), c’est une force commune pour un discours commun autour de l’innovation et des nouveaux usages du numérique dans l’immobilier. Regroupés au sein d’un écosystème complet (BIM, data en lien avec l’habitat, nouvelles technologies de construction, nouveaux usages…), il s’agit pour ces acteurs de développer la visibilité de ces métiers et de ces compétences, et de faciliter les collaborations entre entreprises traditionnelles et start-up.

D’ores et déjà, 70 start-up se sont inscrites en l’espace d’une semaine sur le formulaire d’inscription en ligne sur frenchproptech.fr. L'objectif est d’étendre la dynamique à toute la France. PropTech part des territoires et, tout en restant très ancré dans le tissu économique local, ambitionne d’atteindre une envergure nationale. 

 

> PropTech en vidéo

Photo : Chantal Marion, vice-Présidente au développement économique de Montpellier Méditerranée Métropole et Francky Trichet adjoint au Maire de Nantes -  @Latribune