Le Monde d'Aujourd'hui : "Aller vers un système hybride entre présentiel et travail nomade"

Passer le cap de la crise, se remettre à l’ouvrage, reprendre une vie quasi normale, mais sans oublier de tirer les leçons de cet épisode inédit. Le Palace en partenariat avec l’agence Nantes Saint-Nazaire Développement et Maddyness ont voulu donner la parole aux hommes et aux femmes qui entreprennent pour sonder leurs visions et interrogations face à un contexte plus incertain que jamais. Dix tribunes libres sans figure imposée, pour prendre le temps de penser et de s’exprimer sur ce “nouveau” monde d’aujourd’hui seront publiées sur ce site chaque lundi et jeudi.

#9 Le Monde d'aujourd'hui vu par Thibault Lanoë, Directeur Général de WE LIKE TRAVEL, Agence Social Media pour les acteurs du voyage/tourisme


Avant d’entamer cette réflexion, je tiens à dire que l’agence va bien. Si notre positionnement d’agence doublement spécialisée sur les métiers de la communication digitale et tourisme portent à croire que la situation est délicate et que nous traversons une passe compliquée, nous sommes finalement rassurés par la tournure des événements nous concernant.

Comme toutes les agences, nous avons un moment envisagé le pire des scénarios suite à des annulations de projets, des reports de campagnes, la disparition momentanée des appels d’offres, néanmoins l’activité des collaborateurs/collaboratrices a été maintenue, évitant toute mise au chômage partiel. Au contraire, nous avons été très vite sollicités par tous nos clients (y compris en new biz) pour adapter leur plan de communication, produire des contenus et participer aux campagnes pour relancer l’activité.

Si la stupéfaction était l’émotion qui nous envahissait en cette fin du mois de mars devant l’ampleur du phénomène épidémique, nous avons assez vite basculé dans une forme de sérénité en mettant en place une organisation nouvelle autour du télétravail. Nous avons dû apprendre à nous réinventer, à nous réorganiser, à gagner en efficacité, à rester présents pour nos clients.
Il est indéniable que la période de confinement est riche d’enseignements pour ce qui est du travail à distance. L’espèce humaine, malgré cette résilience naturelle, a aussi une capacité d’adaptation exceptionnelle à son nouvel environnement. A peine 3 semaines pour se remettre en question, apprendre du nouvel ordre établi mais néanmoins temporaire ? Pas tant que ça.

Quid du modèle "full remote" ?

La principale conclusion que je garde de cette période est cette incroyable transformation accélérée de nos pratiques et de nos process (pourtant déjà bien digitalisés, nous sommes une agence ;)) La question qui se pose dorénavant et qui occupe nos esprits : doit-on conserver ce modèle de travail dans l’après-crise ? si oui sous quelle forme ? quelle fréquence ? Car avouons-le, ce qui nous interroge sur ce modèle « full remote », c’est la capacité d’une structure à développer une culture d’entreprise et à conserver l’alignement des collaborateurs/collaboratrices avec la stratégie d’entreprise.

Aller vers un système hybride

Je doute que quiconque regrette cette période de confinement (faire une pause dans un rythme infernal, resserrer les liens familiaux, se recentrer sur soi, aller à l’essentiel, prendre du temps pour déconnecter...), il y a donc bien des avantages à intensifier / généraliser le télétravail - à condition de savoir concilier vie pro et vie perso. L’objectif est bien là ; la quête d’un équilibre mental et psychologique afin de continuer à s’épanouir et à se développer.

Si le “full remote” correspond à certains modèles d’organisations, je suis totalement convaincu par un système hybride alliant la force du présentiel à l'efficacité du travail nomade, car ne l’oublions pas, notre modèle d’agence tire sa force et sa valeur dans la friction d’idées, les discussions hors-cadres et les rebonds permanents lors de nos sessions de travail et de brainstormings. C’est tout l’enjeu de nos réflexions actuelles, il est d’ailleurs un chantier initié collectivement pour savoir vers quoi nous souhaitons nous orienter.

Nombreuses sont les questions qui restent encore en suspens, mais une chose est certaine, notre rapport au travail évolue et et nous ne retournerons pas vers un modèle qui ne correspond plus aux attentes des We Like (nom donné aux collabs de l’agence ;)


En savoir + sur WE LIKE TRAVEL
Agence Social Media pour les acteurs du voyage/tourisme