Industrie du futur : 1,3 milliard d'euros investis à Saint-Nazaire

1er port de la façade atlantique française, au coeur du 3e bassin industriel français, Saint-Nazaire va accueillir des investissements record.

1er port de la façade atlantique française, au coeur du 3e bassin industriel français, Saint-Nazaire va accueillir des investissements record. 

Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, a vu juste en venant présenter à Nantes Saint-Nazaire, au printemps 2015, son plan pour le futur de l'industrie française. Le climat de confiance des industriels du territoire y est au beau fixe. Airbus, STX, Cargill, ... ces grandes entreprises prévoient d'investir 1,3 milliard d'euros d'ici à 2020 dans l'économie locale.  

"C'est la confiance et l'audace de nos grands entrepreneurs et chefs d'entreprises locaux qui permettra aux territoires d'envisager l'avenir avec sérénité", souligne David Samzun, maire de Saint-Nazaire. Car au total, ce sont près de 400 millions d'euros qui seront investis également par la ville et son agglomération d'ici 2020 pour renforcer son attractivité, avec notamment l'embellissement et la valorisation du front de mer. 

Investissements d'ici 2020
AIRBUS285 M€
TOTAL400 M€
STX France100 M€
IDEA50 M€
MAN45 M€
CARGILL25 M€
Collectivités locales394 M€

 

Investissements : Entre 5 et 100 millions par an 

. Airbus : Leader mondial de l'aéronautique, Airbus mise à Saint-Nazaire sur la digitalisation et la réalité virtuelle et emploie 2.800 salariés. Grâce à la proximité du port et de l'aéroport, le constructeur investit 60 millions d'euros par an, avec l'ambition de bâtir ici son hub logistique international vers les Etats-Unis et l'Europe. 

. Cargill : Considéré comme l'un des premiers acteurs de la filière de négoce de transformation des céréales, Cargill investit entre 4 et 5 millions d'euros par an. 

. MAN Diesel et Turbo : La filiale française du motoriste MAN réalise 50% de son activité à l'international et investit 9 millions d'euros par an à Saint-Nazaire.  

. Idea Group : Réparti sur 35 sites en France, cet acteur majeur de la filière logistique annonce un plan d'investissement de 10 millions d'euros par an. 

. Total : Gros employeur du bassin nazairien, la 2e raffinerie de France va bénéficier d'une extension pour un montant de 400 millions d'euros. Une opportunité liée au développement de l'activité du port. 

. STX France : Le carnet de commandes du constructeur des plus grands paquebots de croisière du monde est plein jusqu'en 2020. Avec 2.620 emplois directs, STX France se diversifie et entend désormais devenir un acteur majeur dans les énergies marines renouvelables. Après la construction d'une usine dédiée à l'éolien offshore en 2015, l'industriel prévoit d'investir 100 millions d'euros d'ici 2020 au développement et au recrutement dans ce secteur.

L'industrie du futur, un modèle de collaboration

Terrain propice à l'industrie du futur, Saint-Nazaire se structure avec le cluster Néopolia qui rassemble 180 entreprises industrielles et consolide son offre de R&D avec l'ouverture récente de deux nouvelles plates-formes, le Technocampus Smart Factory et Algosolis, dédiée aux micro-algues.