Inauguration d’une navette autonome électrique à Nantes

Ce projet dévoilé dans le cadre du premier anniversaire du Nantes City Lab est une première mondiale.

Nantes est la première ville de France à avoir réintroduit le tramway. Ce n'est donc pas un hasard si c'est à Nantes que ce projet de navette autonome, sans chauffeur et sans essence, voit le jour. 

Innovation technologique

Véritable innovation technologique, le véhicule va se déplacer sur une voie recouverte de panneaux photovoltaïques. Spécialement conçus pour ce véhicule, les panneaux photovoltaïques permettent de produire suffisamment d’électricité pour compenser la consommation de la navette au fur et à mesure de ses déplacements, voire davantage. 

Autre innovation, la capacité de la navette à appréhender son environnement : les habitants pourront la héler au passage, grâce à des capteurs fixés sur le véhicule.

Sa mise en circulation est prévue à partir du 1er juin sur une portion de route de 650 mètres entre Gare Maritime et la Carrière Miséry, à une vitesse de 18 km/h. Elle pourra transporter jusqu’à 15 passagers. L’objectif est de pouvoir tester son fonctionnement sur une période de 12 mois et d’autres sites seront mis à disposition par la ville.


Présenté dans le cadre du Nantes City Lab, le prototype est issu de la collaboration réussie de plusieurs acteurs nantais que sont EDF, Charier, Lacroix, ID4Car et la Semitan, exploitant du réseau de transport en commun.

Nantes City Lab : 9 projets collaboratifs

Une dizaine d’autres expérimentations sont en cours dans le cadre du Nantes City Lab qui permet à des porteurs de projets de tester leurs innovations en conditions réelles « dans l'objectif de faire de Nantes une ville plus durable », rappelle Johanna Rolland, maire de Nantes. Le projet Symbiose vise à capter l’énergie accumulée sur les toitures des bâtiments qui sera ensuite utilisée dans le préchauffage de l’eau chaude pour réduire les charges locatives. City Progress consiste pour sa part à regrouper les livraisons de l’hyper centre-ville dans un porteur. Objectif : répondre aux problématiques de la logistique du dernier kilomètre.