Iadvize recrute des commerciaux européens à Nantes

Une trentaine de collaborateurs supplémentaires vont être recrutés en 2015. Une vidéo vient d'être réalisée pour attirer des collaborateurs à Nantes.

Une trentaine de collaborateurs supplémentaires vont être recrutés en 2015. Une vidéo vient d'être réalisée pour attirer des collaborateurs à Nantes. 

 

Spécialisée dans la relation e-client instantanée avec son système de click-to-chat, la start-up nantaise iAdvize relance ses filets. A la conquête de l'Europe, iAdvize recherche travaille activement à l’embauche de commerciaux et d’ingénieurs d’affaires pour vendre ses solutions dans plusieurs pays européens. 

« Dans les mois qui viennent, nous allons procéder à l’embauche de commerciaux sédentaires à Nantes pour la France, l'Allemagne et les pays d'Europe du sud, Espagne et Italie en priorité", annonce Sophie de L’Estourbeillon, responsable des ressources humaines chez iAdvize. 

Positionnée sur le créneau de la relation e-client instantanée, iAdvize est née à Nantes en 2010. Leader français sur ce secteur, elle connaît une envolée phénoménale. Elle vient de lancer fin janvier le "click-to-community", après le "click to chat" et le "click to call". La startup nantaise, qui fait la une des magazines, compte en ce début d'année 87 collaborateurs et envisage d'en recruter une trentaine de nouveaux en 2015, contre 16 en 2010. Outre les commerciaux, les profils recherchés sont aussi techniques : la PME souhaite recruter une dizaine de développeurs sur les technologies PHP et Javascript ainsi que des intégrateurs. 

Nantes, ville à vivre 

Jamais à court d'idées, la startup présente l'attractivité de Nantes à travers une vidéo pour attirer de nouveaux collaborateurs sur les bords de Loire. 

La startup nantaise vise 7 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015, contre 4,5 millions d'euros en 2014. Parmi la centaine de clients, des e-commerçants, mais aussi des acteurs du voyage, de la finance et des institutionnels. 

 

>> Envoyer sa candidature 

>> En savoir plus sur IAdvize