Gilles Poussier, Gens d’événement : "Engager la transition écologique par des événements qui accompagnent les changements"

Membre du réseau MICE de Nantes Saint-Nazaire, l’agence Gens d'Evénement accompagne les entreprises dans la conception de leurs événements corporate, en plaçant la RSE au cœur de sa stratégie. Rencontre avec Gilles Poussier, fondateur et co-dirigeant membre du réseau MICE Nantes Saint-Nazaire depuis 3 ans.

Quel est l’ADN de Gens d’Evénement ?

La création de Gens d’Evénement était une volonté de longue date : créer une entreprise et être dans un domaine où on associe business et rencontre. Gens d’Evénement produit les événements qu’elle conçoit, avec le maximum de sens. Nous avons un beau savoir-faire reconnu en la matière avec des marchés pour le gouvernement et de grandes marques nationales et régionales. Une couleur particulière de la stratégie l’agence : la RSE depuis 10 ans et un engagement territorial fort au sein des Dirigeant Responsable de l’Ouest.

Quels sont les projets dont vous êtes le plus fier ?

Le premier est l’événement des 70 ans du CJD (1700 participants à Bordeaux) et une soirée mémorable qui m’a apporté ainsi qu’aux participants un niveau d’émotion que je n’avais jamais eu. Le second ce sont les Universités de l’Economie Responsable chaque année depuis 2018 avec la création à la clef du scénario de transition qui emmène 120 entreprises et leurs 70 000 salariés sur le territoire pour diminuer de 50% leurs émissions de CO2 en 2030.

Comment voyez-vous l’évolution de votre métier au vu du contexte sanitaire ?

Le digital à marche forcée nous a permis d’ouvrir une voie de manière accélérée qui serait arrivée de toute façon. Quand le sujet du COVID sera passé, cette approche distancielle permettra de compléter les dispositifs présentiels, ou de les compléter et parfois de les remplacer. Le sujet de l’urgence climatique, à mon avis bien plus impactant que le COVID, va devenir un sujet de premier ordre. On voit bien l’intérêt du digital pour diminuer l’impact carbone, mais en même temps la nécessité absolue de se rencontrer. Cette période nous donne l’opportunité de changer le cours de l’histoire et de nous recentrer sur des sujets essentiels comme le changement climatique

Quelles ambitions nourrissez-vous pour Gens d’Evénement ?

Engager la transition écologique en créant des événements propriétaires qui accompagnent les changements d’usages comme les opérations BAM ! que nous avons lancées avec Julien DOSSIER, Harmonie Mutuelle, la Banque Populaire et la SMEBA, Nantes Métropole, et le monde de l’ESS dont Place Au Vélo. Notre territoire a de très forts atouts pour devenir LA destination bas carbone du pays avec pourquoi pas le premier grand festival des Transitions. J’imagine le potentiel au regard de l’évolution, en ce moment même, des cahiers des charges des grands donneurs d’ordre événementiels nationaux qui donnent à la RSE une part de plus en plus importante et sélective.

Un mot sur vos projets à venir ?

Nous avons remporté il y a quelques semaines un des lots des marchés de l’Etat pour 4 ans pour les services du Premier Ministre et du Ministère de la Culture. Cela induit une multitude de projets pour la Cybersécurité, les Droits de l’Homme, la Direction du numérique etc…


En savoir + https://www.gensdevenement.com/fr/