Fintech : l'application Lydia aux plus de 5,5 millions d’utilisateurs s'installe à Nantes

Lancée en 2013 par Antoine Porte et Cyril Chiche, Lydia est une plateforme de services financiers mobiles qui n’en finit pas de grandir. À Nantes, la société installe sa 1ère implantation hors de Paris et crée 50 emplois à Nantes.

Demander un remboursement directement ou diviser une dépense en utilisant un numéro de téléphone ou un QR code, collecter de l’argent pour un événement, suivre son argent d’un coup d’œil et le déplacer d’un geste… Utiliser Lydia est devenu un réflexe pour des millions de Français.

Membre fondateur de France Fintech

Basée à Paris, la société est en très forte croissance. « Nous acquérons en moyenne 5000 nouveaux utilisateurs par jour », témoigne Arbia Khelifi, responsable du service client de Nantes.« Nous sommes aussi en train de lancer de nouveaux services, par exemple le trading. Enfin, nous prévoyons une accélération en Europe, où nous sommes déjà présents en Espagne et au Portugal ». Lydia est membre fondatrice de l’association France Fintech qui regroupe aujourd’hui plus de 200 entreprises. « La collaboration et l’entraide sont des valeurs qui nous tiennent à cœur et nous sommes convaincus que participer à l’écosystème est très important pour tous. Nous collaborons avec d’autres startups pour les intégrer dans notre application, et nous échangeons régulièrement sur les meilleures pratiques à appliquer dans des meetups ou sur des groupes Slack thématiques dédiés ».

Une solide « communauté startup » locale

C’est dans cet état d’esprit de collaboration et d’entraide que Lydia a choisi d’implanter sa première implantation hors de Paris. « Nantes est la ville qui remplit au mieux les critères que nous nous sommes fixés : qualité de vie pour les futurs employés du bureau nantais, profondeur du bassin d’emploi pour les profils que nous recherchons, tissu économique local (y compris par la présence d’un écosystème digital très dynamique), et proximité géographique avec Paris. De plus, nous avons été convaincus par le fort esprit de soutien et d’entraide qui existe dans la communauté startup locale. Cela nous a permis de nous projeter sur le long terme ».

L’agence Nantes Saint-Nazaire Développement a contribué à faciliter le projet d’installation de Lydia. « Nous avons pu découvrir la ville et son bassin d’emploi de façon complète et exhaustive. Nous avons aussi été accompagnés sur nos choix de locaux, ce qui était important pour nous, car nous ne connaissions pas la ville avant de démarrer ce projet. Enfin, nous avons pu rencontrer de nombreuses parties prenantes locales, dans le milieu des startups et plus largement, ce qui nous a grandement aidés ».

Plus de 50 postes ouverts à Nantes en 2022 !

Lydia compte environ 160 collaborateurs actuellement et prévoit de doubler ses effectifs entre fin 2021 et fin 2022. « Les équipes qui vont croître le plus rapidement sont les équipes de service client, les équipes de développement (backend, mobile, frontend, DevOps, etc.), et les équipes de support aux opérations. À Nantes, nous allons développer un nouveau site de service client à proximité de la gare, pour lequel nous avons de fortes ambitions de recrutement : plus de 50 postes seront ouverts sur 2022. Nous recherchons des profils expérimentés et débutants pour ces missions, avec un bon niveau rédactionnel ».

Des engagements RSE depuis le début

Si Lydia n’est pas à proprement parler une entreprise à mission, elle affiche néanmoins d’intéressantes initiatives responsables. « Par exemple, en interne, les employés bénéficient de deux jours par an pour être bénévoles pour l’association de leur choix. Nous avons aussi mis en place une fonctionnalité de dons dans l’application. Ceux-ci sont versés à des fondations et associations emblématiques telles qu’Action contre la Faim, les Hôpitaux de France, la Fondation Abbé Pierre, Les Restos du Cœur, etc. »


En savoir + : https://lydia-app.com/fr/