L’école de reconversion Rocket School ouvre 8 nouvelles sessions à Nantes en 2021

Récemment installée à Nantes, l’école Rocket School voit affluer les demandes de reconversion dans le commerce et le marketing digital pour des personnes qui ont cessé leur activité suite à la crise sanitaire. En recrutant sur la personnalité et sans condition de diplôme, l’école nouvelle génération privilégie le « savoir-être ».


C’est suite au premier confinement à Paris l’an dernier que Romain Simonneau, aujourd’hui dirigeant de Rocket School à Nantes, met à l’œuvre son projet de quitter la capitale. Après 13 ans dans le domaine de la publicité pour plusieurs startups, elles-mêmes confrontées à des difficultés de recrutement de personnes qualifiées, il décide à l’été 2020 de rencontrer les directeurs de Rocket School, nouvelle école née à Paris en 2018 pour former aux métiers du marketing digital et de leur faire part de son projet de retour dans sa ville d’origine.

Résilience et capacité d’adaptation

Neuf mois plus tard, installé dans les nouveaux locaux à quelques pas de la Place Viarme, son nouvel engagement est porteur de sens. « J'ai été emballé par le projet de l’école Rocket School parce que c’est une école à forte vocation sociétale. Nous voulons offrir la possibilité à des personnes issues de tous horizons de se reconvertir dans le numérique, et ce quelle que soit leur formation d’origine. Ce que nous regardons lors du recrutement, ce sont leurs « compétences douces » (soft kills en anglais), c’est-à-dire leur capacité d’adaptation et de résilience, leur persévérance et leur curiosité », explique Romain Simonneau (en photo).


De l’hôtellerie-restauration au digital

Pour preuve, la nouvelle session qui débute ce printemps accueille « des personnes en recherche d’emploi, issues de l’hôtellerie-restauration, des infirmières, des aides-soignantes, des professionnels de l’immobilier, de l’aérien, de l’événementiel, du tourisme, mais aussi un ex-trader arrivé de Londres. Il s’agit de métiers où les personnes ont dû faire preuve de résilience et de capacité d’adaptation qui leur seront utiles dans leur futur métier ». Le niveau d’étude de la promotion oscille du CAP à Bac+5, avec une moyenne d’âge de la promotion de 31 ans, dont certains profils ont plus de 50 ans.

« 96% de retour à l’emploi »

Alors que plus de 3000 offres d’emploi en développement sont actuellement disponibles à Nantes et ses alentours, seulement 1500 profils sont qualifiés. La formation entièrement prise en charge par Pôle emploi se compose d’un bootcamp de 3 mois pendant lequel les étudiants suivent des cours de marketing digital et d’acquisition-client en présentiel, dispensés par des professionnels du numérique nantais, avant d’intégrer une entreprise en contrat de professionnalisation pendant une année au cours de laquelle ils seront rémunérés. « Le secteur de l’éducation n’a que peu évolué au cours des dernières années. Comme l’école 42 pour le code à Paris, Rocket School est une école nouvelle génération qui atteint les 96% de retour à l’emploi ». L’école fait se rencontrer les étudiants et leur futur employeur en amont de la formation, grâce à une dynamique politique de partenariats. Les étudiants de la prochaine promotion s’apprêtent ainsi à démarrer leur apprentissage chez Immodvisor, Le Phare, Drakkr, La Vitre…



Plus d’informations sur les sessions de recrutement :
Growth Hacking, Custom Success Management et Digital Business Developper en 2021
https://rocket-school.com/rocket-school-nantes/