DICI DESIGN/CIRCULAB : « Nous appliquons de plus en plus les principes éco-circulaires dans nos projets »

Installées à Nantes depuis 2016, les agences DICI DESIGN et Circulab travaillent ensemble en faveur d’un design durable et responsable, en mode circulaire. Une sensibilité qui tend à se renforcer chez leurs clients depuis la crise sanitaire.

C’est en 2005, son diplôme de l’Ecole de Design de Nantes en poche, qu’Emmanuel Thouan, ouvre à Paris l’agence DICI DESIGN, et s’associe à des diplômés de l’école de commerce d’Angers (ESSCA). A l’époque, il fait le constat que les commanditaires du design sont essentiellement en Ile de France. Mais dix ans plus tard, un événement majeur lui fait voir les choses autrement. « Au lendemain des attentats de 2015, j’ai eu un déclic. Il me semblait difficile de continuer de vivre à Paris ». Il interroge ses 7 collaborateurs sur l’opportunité d’un déménagement vers 3 villes de province, situées à 2 heures de Paris. « Entre Bordeaux, Lille et Nantes, c’est Nantes qui a été plébiscitée », se remémore avec plaisir le fondateur de l’agence de design. 

Le design, de la méthodologie avant tout

Développement d’identité, développement de packaging, design de produits industriels professionnels ou pour le grand public (machines-outils, aspirateurs…), design de mobiliers et d’espaces de vente, design de sites internet, … le design recouvre de multiples facettes et « est souvent mal compris du grand public et des entreprises », relève Emmanuel Thouan. « Nous faisons de l’accompagnement aux projets de transformation ou de conception pour tout type d’entreprise. Le design ne consiste plus aujourd’hui seulement à rendre un produit plus esthétique. Il s’agit plutôt d’accompagner les entreprises dans leurs innovations, de leur donner de la méthode ». Auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, Emmanuel Thouan a modélisé, avec son équipe, une méthodologie d’accompagnement à la conception. « Notre client est expert de son sujet, nous sommes experts de la méthodologie. Découvrir un sujet que nous ne maîtrisons pas, nous permet d’apporter un regard neuf, d’avoir des idées innovantes et décalées. Et la plupart de nos clients voient leurs bénéfices croître et gagnent des prix d’innovation en France et à l’international ».

350 projets accompagnés

Parmi les 350 projets accompagnés depuis 2005, sur une cinquantaine de secteurs économiques, l’agence de design nantaise pilote des projets aussi divers qu’une prothèse biomécanique pour une start-up Handibionic, qu’un nouveau balai pour la marque Briochin, l’aménagement en mobilier urbain du Village olympique de Saint-Ouen 2024 avec Suez, la cartographie des maladies et leur territorialité pour le CNRS ou la stratégie d’innovation à 5 ans de BPI France. « Dans le cadre du projet Demain, Bpifrance souhaitait définir et partager sa vision de l’innovation afin d’orienter ses choix d’investissements dans les entreprises françaises innovantes des 5 prochaines années. DICI a redéfini les thèmes d’innovation en se basant sur les besoins humains (manger, guérir, se protéger…) », explique le directeur qui a mis au point un « diagnostic de design pour montrer aux startups, PME et ETI accompagnées par Bpifrance ce que le design pouvait leur apporter. Ce sont 500 diagnostics qui ont déjà été réalisés sur l’ensemble du territoire ».

Le design, un outil qui sert la performance de l’entreprise

S’il navigue avec talent dans cette galaxie de projets, Emmanuel Thouan ne perd jamais de vue que le nerf de la guerre reste la performance. « Grâce au design, on améliore l’expérience utilisateurs, donc l’espace de vente et les marges. Le design permet d’accroître les performances de l’entreprise, d’aller plus vite à l’international, de valoriser l’innovation et l’image de marque, mais aussi de rationaliser les coûts de production, ce qui n’est pas un vain mot ».

Pour un design durable et responsable

Et aujourd’hui, qui dit performance économique va de pair avec les économies d’énergie et de ressources. « 80% des impacts environnementaux et des coûts sont liés à la phase de conception (choix des matériaux, distribution, ressources locales, recyclage). Chez DICI DESIGN, nous nous efforçons d’inscrire une information sur l’impact carbone et la provenance des ressources dans tous les cahiers de charges. La notion d’impact écologique est primordiale, et un designer formé après 2000 a complètement intégré le sujet de l’écoconception ».

Démarche de labellisation LUCIE

Dans sa quête d’un design plus durable et plus responsable, DICI DESIGN s’est associé avec Circulab, agence de design circulaire. « Avec Brieuc Saffré, fondateur de Circulab (2 personnes), nous avons décidé en même temps de quitter Paris pour s’installer à Nantes. Nous appliquons de plus en plus les principes éco-circulaires dans nos projets, pour un impact positif », résument les designers. Pour DICI DESIGN, l’année 2021 devrait sceller un nouveau jalon dans cette démarche avec l’obtention de la labellisation LUCIE. « Cela nous oblige à intégrer cet impact positif, en termes de la territorialisation des matières premières, d’économies d’énergie, de logistique… C’est un label qui permet de s’inscrire dans une démarche responsable, environnemental et sociétale ».
La crise sanitaire a créé sans conteste un effet de levier sur l’activité de Circulab et de DICI DESIGN. « Les demandes de formations en ligne ont explosé avec un intérêt pour des projets qui ont du sens et qui ont vocation à limiter les dégradations sur l’environnement notamment ». Les 2 agences ont mis au point ensemble le « business résilience game », un jeu destiné à sensibiliser au monde d’après, pour réapprendre la manière d’être plus résilient. Un jeu en forte demande dans les universités et grandes écoles (et même à Cambridge et Standford)

Nantes, terreau propice au design

S’il a conservé des bureaux à Paris en partage avec Circulab, DICI DESIGN a découpé son plateau nantais de 200 m2, situé à deux pas de l’Opéra Graslin, en atelier de peinture, de découpes, imprimantes 3D. Un plateau qu’il a su mettre à disposition des makers pour le projet du respirateur MakAir, né à Nantes lors du premier confinement.
Au bout de cinq ans dans la cité des Ducs, DICI design voit aujourd’hui les lignes bouger. « Nantes est un terreau propice au design. Le réseau du design se structure autour de l’Ecole de design, plus grande école de design de province et 3e ecole de design en France (après Ensci et Strate à Paris) et dont les diplômés trouvent du travail directement après leurs études. Il y a ici une culture du design plus importante qu’ailleurs. Les forces politiques portent cette ambition du design au service des usagers et de la société. Les projets du design dans la ville sont des démonstrateurs très factuels de l’emprise du design sur la société ».

En savoir + :

DICI DESIGN

CIRCULAB