Le Chaudron.io accompagne professionnels et particuliers dans l’acquisition de compétences numériques

Rencontre avec Emmanuelle Roux, fondatrice et dirigeante du Chaudron.io, qui vient d’installer son activité à Nantes au sein de la Maison des Compagnons du Devoir.

Issue de la culture Maker et membre du Conseil National du Numérique, Emmanuelle Roux accompagne depuis 15 ans des dirigeants d’entreprises, grands comptes et ETI, dans leur transition numérique. Cet accompagnement a mené à la création de plusieurs FabLabs au sein de structures comme Sodebo, Leroy Merlin, GRDF ou encore Système U. Installés directement dans les locaux des entreprises, ces laboratoires ont pour objet de favoriser la création et la production collaborative. 

Améliorer les compétences créatives et numériques

C’est dans ce contexte qu’Emmanuelle Roux a identifié le manque de compétences numériques des collaborateurs. Un constat qui l’a amenée à créer Le Chaudron.io en 2016 et à le positionner comme « booster de compétences numériques » : initiation à l’intelligence artificielle, à l’usine du futur, aux réseaux sociaux, à Office 365, ou encore à la découverte et la gestion API et des datas. Les thématiques sont multiples et s’adaptent à l’environnement de chaque entreprise.

Des ateliers ouverts aux particuliers

Depuis quelques semaines, un Chaudron d’un nouveau genre s’est installé à Nantes, à la Maison des Compagnons du Devoir. Il propose désormais une formule d’abonnement mensuel accessible à tous, professionnels et particuliers, qui permet de participer aux ateliers de son choix sur différents champs de compétences. L’objectif d’Emmanuelle Roux est d’apporter aux participants « un socle fondamental de compétences et de gagner en autonomie dans un monde numérique ».  Les ateliers sont animés à Nantes du lundi au vendredi par des Moniteurs du Numérique et comptent une douzaine de participants par session. Les ateliers du matin sont dédiés à une cible professionnelle et les après-midis sont ouverts au grand public sur inscription.

Dupliquer le concept dans les aéroports ou les galeries commerciales 

Le Chaudron nantais devrait rapidement dupliquer son concept sur d’autres métropoles comme Paris, Lille, Marseille, Toulouse, ou encore Genève et Luxembourg. Plus largement, les ateliers peuvent se déployer à la demande dans des espaces publics de type cafés ou espaces culturels. Dans un futur proche, Emmanuelle Roux espère même les programmer dans des galeries commerciales ou dans des aéroports en mode corner, pour « apporter les compétences numériques au plus près des utilisateurs ».

Le Chaudron.io compte aujourd’hui 4 salariés avec un objectif d’une dizaine pour 2020. La structure est aussi à la recherche de moniteurs du numérique pour animer les ateliers et démultiplier ses implantations. Des portes ouvertes seront prochainement organisées pour découvrir Le Chaudron Nantais, toute l’actualité est à suivre sur leurs pages LinkedIn et Twitter !

> Plus de détails sur le site du Chaudron.io