Attractivité : Nantes révélée par les plus grands urbanistes

L’aménagement du projet Bords de Loire et Petite Hollande vient de recevoir le Grand Prix de l’urbanisme 2018.

Le Grand Prix de l’urbanisme 2018 vient d’être décerné à Henri Bava, Michel Hössler, et Olivier Philippe, les trois paysagistes de l’agence TER qui ont été retenu en mars dernier pour dessiner le futur cœur de ville de Nantes. 

Place à la nature en ville

Leur projet de reconquête paysagère des berges de Loire, depuis le canal Saint-Félix jusqu’au futur Arbre aux Hérons, en passant par la Place de la Petite Hollande avait séduit la collectivité. Ce projet qui s’étend sur 4 kms fait la part belle à la nature en ville, en accordant notamment une place prépondérante au retour de l’eau en cœur de ville. Un projet qui devrait s’étaler sur les quinze prochaines années.

Nantes, terrain d’exploration des urbanistes

Force est de constater que la ville de Nantes est le terrain d’exploration des urbanistes les plus réputés de France. De Gérard Pénot pour Euronantes-Malakoff à Frédéric Bonnet sur Pirmil-les-Isles, ou Bernard Reichen sur le Bas-Chantenay, tous ont reçu le Grand Prix de l’urbanisme pour leur projet nantais.