Chez ARMOR, la responsabilité sociétale fait partie de la culture d'entreprise

L’engagement d’ARMOR dans la RSE remonte à 2006, avec sa triple certification Qualité, Sécurité, Environnement. La même année, l’entreprise adhère au Pacte Mondial des Nations Unies et elle est, depuis 2019, membre du conseil d’administration du Global Compact France des Nations Unies. Entretien avec Hubert de Boisredon, Président-Directeur général.

En quoi diriez-vous qu’innovation et Responsabilité Sociétale vont de pair ?

Chez ARMOR, la responsabilité sociétale fait partie de la culture d’entreprise. Cet engagement porte le nom d’Innovation Sociétale. Nous voulons montrer, par nos valeurs (humanisme, innovation, engagement, sens du client) et nos actions, que l’industrie peut être respectueuse de l’environnement, contribuer à l’épanouissement des femmes et des hommes qui composent l’entreprise, et à humaniser la société environnante. Nos récentes innovations le prouvent, comme le film photovoltaïque organique ASCA® 100 % revalorisable et qui offre des applications multiples dans le secteur du bâtiment ou pour la mobilité ; les collecteurs de batteries En’Safe® qui contribuent à améliorer la performance de stockage d’énergie des batteries; l’offre OWA qui permet la collecte de cartouches afin de les recycler et de les revaloriser.

Quelle est votre politique d’inclusion des personnes handicapées ?

Dans le cadre de l’objectif Solidarité territoriale, nous œuvrons à favoriser l’accès à l’emploi aux personnes en situation de handicap, ce qui constitue à la fois un enjeu économique et social. En nous appuyant sur des structures d’accompagnement locales lorsqu’elles existent, nous avons pris des initiatives telles que le maintien dans l’emploi, l’emploi direct de personnes handicapées, le développement de la sous-traitance confiée à des ateliers protégés ou des entreprises adaptées, la sensibilisation du personnel et des partenaires, ainsi que d’autres actions en faveur de l’intégration du personnel handicapé. Aujourd’hui, la part de salariés porteurs de handicap chez ARMOR en France est de 5,6 % (la moyenne nationale est de 3,5 %). Le personnel handicapé représente une quarantaine de salariés et nous avons renforcé nos moyens en nommant deux référents diversité pour fédérer l’action des sites.

En quoi cette démarche RSE vous aide-t-elle à surmonter la crise de Covid-19 ?

L’innovation sociétale est le socle qui fédère l’ensemble des activités et des collaborateurs, partout dans le monde. Elle irrigue l’ensemble du groupe. Synonyme de long terme, de progrès, de résilience, elle donne une force supplémentaire en cas de crise mondiale, comme celle que nous traversons. Ces périodes de crise contribuent souvent à nous ramener à l’essentiel. Plus que jamais, nous sommes confortés dans l’orientation que nous avons donnée à l’entreprise depuis des années. Celle d’une vision industrielle locale, ancrée dans les territoires à partir de laquelle nous développons une ambition internationale d’exportation.