Royal Caribbean International dope la construction navale à Saint-Nazaire

Avec les 3 plus grands paquebots du monde en construction en même temps, l’année 2015 s’annonce faste pour le secteur de la construction navale en France, dont Nantes Saint-Nazaire est la figure de proue.

Avec les 3 plus grands paquebots du monde en construction en même temps, l’année 2015 s’annonce faste pour le secteur de la construction navale en France, dont Nantes Saint-Nazaire est la figure de proue. 
 
D’ici à 2019, c’est chaque année un nouveau paquebot de croisière qui va sortir des Chantiers navals de Saint-Nazaire : l’Oasis 3 (A 34)  qui vient d’être baptisé Harmony of the Seas sera livré en avril 2016, l’Oasis 4  (B34) en 2018 et un paquebot MSC en 2017.
 
Plus de 6.000 passagers à bord 
Construits avec les matériaux les plus innovants, ces deux nouveaux navires Oasis 3 et 4 de la gamme Oasis of the Seas commandés par l’Américain  Royal Caribbean seront plus économes et légèrement plus grands que les deux premiers.    
Dotés de 16 ponts et de 2.700 cabines, le paquebot Harmony of the Seas affiche des proportions titanesques. Mesurant 360 mètres de long et 60 mètres de large, il pourra accueillir jusqu’à 6.360 passagers et 2.100 membres d’équipage !
 
royal caribbean international paquebot france
Sur Harmony of the Seas (Oasis 3), les cabines seront équipées de "balcons virtuels", une exclusivité développée pour Royal Caribbean qui permet aux occupants d'avoir une vue 3D sur l'extérieur. 
 
Royal Caribbean International, un nouveau client de Saint-Nazaire 
Ces bateaux représentent chacun une commande d’un montant supérieur à un milliard d’euros. De quoi donner un nouveau souffle à toute l'industrie de la construction navale de Saint-Nazaire. Auparavant client des chantiers Aker Yards à Turku en Finlande, -où ont été construits les deux premiers paquebots de la série Oasis-, l’Américain Royal Caribbean International est un nouveau client pour les chantiers navals de Saint-Nazaire.C’est suite à un problème de montage financier que STX à Saint-Nazaire a pris le pas sur le Finlandais et signé en décembre 2012 avec Royal Carribean pour la construction des Oasis 3 et 4. 
 
Royal Caribbean international harmony of the seas
Crédit photos : B.Biger - STX 
 
Des créations d'emplois dans la construction navale 
Pour honorer ces commandes, les Chantiers navals de Saint-Nazaire n’en finissent plus d’embaucher. Quelque 300 personnes ont été recrutées sur les 2 dernières années, et les offres d’emploi continuent d'affluer en fonction des besoins chez STX mais aussi chez les sous-traitants et autres agences d’intérim, qui feraient travailler quelque 4.000 personnes à Saint-Nazaire. 
 
Un site dédié à la production des cabines de paquebots
Pour la construction de l'Oasis 3, un site dédié à construction des cabines passagers et équipages a été spécifiquement construit. L’usine dotée d’une ligne de production grande vitesse produit 20 cabines par jour par la nouvelle chaîne de production qui  compte 150 salariés. Des cabines pré-fabriquées qui coûtent 3 fois moins cher que si elles étaient fabriquées à bord, selon STX. 
 
Autant dire que cette industrie de la construction navale qui coule à flot à Saint-Nazaire a de quoi faire pâlir plus d'un secteur.