Les bateaux d’exception Black Pepper construits à Nantes

Le chantier naval Black Pepper, connu pour la construction de voiliers haut de gamme en carbone et en tek, a choisi Nantes pour se développer.

Créé en 2009 par Michel Douville de Franssu, le chantier naval Black Pepper est dédié à la construction de voiliers haut de gamme en carbone et en tek, connu des amateurs sous les noms Code 0, le premier de la gamme (10 mètres de long), Code 1 (12 mètres) et le dernier né Code 2 (18 mètres). Black Pepper construit également des bateaux à moteur. Une vingtaine de bateaux est sortie du chantier depuis sa création.


Le navigateur nantais Armel Tripon à la barre

Le navigateur nantais Armel Tripon (Solitaire du Figaro, Mini Transat…), a rejoint Black Pepper depuis 2011 afin d’améliorer la performance des bateaux et de les optimiser pour la course, « ce qui nous permet de nous positionner sur le créneau de la course/croisière. Nos clients sont pour l’instant pour l’essentiel en France mais notre ambition est d’étendre notre clientèle internationale ».

Des partenariats avec les entreprises locales

Sous l’impulsion d’Armel Tripon, le chantier initialement situé dans le bassin d’Arcachon a rejoint Nantes, dans un premier temps en étant hébergé par le chantier B-S Composite à Bouaye. A compter du 1er octobre, Black Pepper s’installe sur la zone de la Pentecôte à Orvault. Une partie de l’activité sera consacrée à l’entretien, la réparation et l’hivernage. « Nous avons plusieurs projets, comme développer un bateau pour la navigation en Loire, ou encore développer un pôle courses. Les partenariats avec les entreprises locales seront les bienvenus ! »