Harmony of the Seas : "Un grand sentiment de fierté"

Harmony of the Seas, plus grand paquebot de croisière du monde, construit par les chantiers navals STX de Saint-Nazaire, sera livré à Royal Caribbean le 15 mai prochain.

Harmony of the Seas, plus grand paquebot de croisière du monde, construit par les chantiers navals STX de Saint-Nazaire, sera livré à Royal Caribbean le 15 mai prochain. 50.000 personnes sont attendues à Saint-Nazaire pour fêter cet événement, qui fait le rayonnement et la fierté de la ville à l'international, comme en témoigne Laurent Castaing, directeur général des Chantiers Navals STX, dans un entretien.
 
Laurent Castaing directeur STXM. Castaing, quel est votre sentiment, à la veille de la livraison par les Chantiers STX à Royal Caribbean de la livraison du plus gros paquebot de croisière du monde ?
Laurent Castaing : Un sentiment de grande fierté tant pour les personnels des chantiers de Saint-Nazaire que pour l’ensemble de nos co-réalisateurs. Il ne faut pas oublier que ce navire fait partie des objets les plus complexes réalisés par une entreprise industrielle et ce dans un délai record.
 
La capacité d’innovation et de R&D dans la réalisation de ces géants des mers sont la marque de fabrique de STX France. Comment celle-ci se matérialise-t-elle dans l’Harmony of the Seas ?
LC : Il faut d’abord rappeler en premier lieu que la capacité d’innovation et le niveau technique de STX France ont été des éléments déterminants dans la décision de notre client de nous passer commande. Très concrètement, nous lui avions promis des performances techniques de haut niveau et nous les avons réalisées. Une des performances les plus remarquables réside dans l’impact environnemental de ce navire que nous avons réduit de plus de 20 % comparé à des navires construits il y a une dizaine d’années.
 
La récente commande de quatre paquebots nouvelle génération est une bonne nouvelle pour l’économie. Elle vient aussi confirmer l’excellence du savoir-faire du bassin nazairien ?
L. C. Tout à fait. Cette commande de 4 paquebots est d’abord une bonne nouvelle pour le bassin nazairien puisqu’elle nous donne accès à un carnet de commandes qui va s’étaler sur presque dix ans. Bien évidemment, notre client n’aurait pas passé commande s’il n’avait pas la certitude que nous serions capables de lui proposer une nouvelle génération de paquebots qui lui permettra de prendre de l’avance sur ses concurrents et c’est bien un des éléments déterminant de sa décision.